Tarification gouvernorale

Laissez-passer Covid-19 payants : l’Intérieur désavoue le gouverneur du Moyen-Ogooué

Laissez-passer Covid-19 payants : l’Intérieur désavoue  le gouverneur du Moyen-Ogooué
Le gouverneur du Moyen-Ogooué Bernabé Mbangalivoua © 2021 D.R./Info241

Le gouverneur de la province du Moyen-Ogooué (centre du Gabon) est plus que jamais dans le viseur de sa hiérarchie. Et pour cause, Bernabé Mbangalivoua a cru bon jeudi d’annoncer à ses usagers la fin de la gratuité des laissez-passer et autorisations spéciales de circuler Covid-19 délivrés par cette administration locale. Non, lui a retorqué vendredi le ministère de l’Intérieur qui a rappelé à l’ordre le gouverneur qui voulait certainement remplir les caisses du gouvernorat.

News sur WhatsApp

Les initiatives controversées du gouverneur Bernabé Mbangalivoua pourrait lui couter chères. Certainement agacé par les nombreuses demandes de laissez-passer et autres autorisations spéciales de circuler en ces temps de couvre-feu et de restrictions gouvernementales, gouverneur du Moyen-Ogooué a pris la décision de les rendre payant. Dans une note d’information adressée à ses usagers, le gouverneur a annoncé la fin de la gratuité desdits documents à compter du lundi 15 mars.

Selon la tarification proposée par le gouverneur, les demandeurs d’autorisations spéciales de circuler aux heures prohibées par le gouvernement devaient débourser 5 000 FCFA sinon 10 000 s’ils veulent le document en urgence. Ceux des laissez-passer ordinaires et mortuaires se devaient de débourser 10 000 FCFA ou 15 000 FCFA s’ils étaient pressés. Une tarification prise selon la note du gouverneur pour « fluidifier » les demandes et les délivrer plus rapidement.

La tarification envisagée par le gouvernorat du Moyen-Ogooué

« Faisant suite à la Note d’information N°0014/021/MI/PMO-CAB/G du 11 mars 2021 signée du Gouverneur de la province du Moyen-Ogooué, Le Secrétaire Général du Ministère de l’Intérieur sur instructions du Ministre d’Etat, rappelle à toutes fins utiles qu’en application du principe de gratuité du service public, tous les actes délivrés dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire de la Covid-19,autorisant les déplacements à titre exceptionnel des populations, sont gratuits », a fait savoir la secrétaire générale du ministère de tutelle Judith Koumba Pemba Mombo.

Une façon de tirer les oreilles au gouverneur Bernabé Mbangalivoua qui voulait ajouter ajouter encore plus de difficultés financières à ses usagers. Une note circulaire qui annule donc les velléités pécuniaires du gouverneur et devrait soulager les demandeurs desdits documents qui voyaient d’un très mauvais œil cette initiative privée du gouvernorat du Moyen-Ogooué.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article