Forum international

Côte d’Ivoire : Le Gabon à la 8e édition d’Africa CEO forum pour se trouver des investisseurs

Côte d’Ivoire : Le Gabon à la 8e édition d’Africa CEO forum pour se trouver des investisseurs
Côte d’Ivoire : Le Gabon à la 8e édition d’Africa CEO forum pour se trouver des investisseurs © 2022 D.R./Info241

La capitale économique ivoirienne, Abidjan, abrite lundi et mardi la huitième édition du Africa CEO forum, autour du thème « Souveraineté, croissance verte et transformation industrielle : les nouvelles routes de la prospérité africaine  ». La Première ministre gabonaise, Rose Christiane Ossouka y représente le Gabon. Ce rendez-vous annuel du secteur privé africain, qui marque par ailleurs ses dix ans, s’est ouvert en présence des présidents ivoirien, Alassane Ouattara, et ghanéen, Nana Akufo-Addo, et de nombreux acteurs du secteur privé.

Info241 sur Whatsapp

Le président Alassane Ouattara a, dans son discours d’ouverture, déploré la récession économique de l’Afrique subsaharienne de 1,7% en raison de la Covid-19. Il a évoqué la vulnérabilité de la mondialisation provoquée par cette pandémie ainsi que par la guerre en Ukraine, indiquant que ces situations ont perturbé les économies, occasionné des inflations et réduit le pouvoir d’achat des populations. « Nous sommes préoccupés par le ralentissement de la croissance mondiale et le problème de la disponibilité de certains produits tels que le blé et les engrais  », a-t-il relevé.

La Première ministre gabonaise vantant la destination Gabon

Rose Christiane Ossouka qui représentait une nouvelle fois Ali Bongo empêché, a indiqué dans un tweet que "Le Gabon se réforme, il change, il avance !". Avant de marteler : "Ravie d’avoir conduit la délégation qui a présenté la stratégie de développement de notre pays & les nombreuses opportunités d’investissement lors de l’Africa CEO forum à Abidjan".

Le président ivoirien à quant à lui insisté sur le rôle moteur que doit jouer le secteur privé dans le développement de l’Afrique à travers, notamment, la production et la transformation locale des produits de première nécessité. Alassane Ouattara a, en outre, partagé sa vision de construire un intérêt mutuel entre le secteur public et le privé.

Le président ivoirien lors de son allocution

« Notre vision est de construire un partenariat d’intérêt mutuel entre le secteur public et le secteur privé pour créer des emplois pour la jeunesse et une croissance durable verte de nos économies. Je souhaite que ce forum constitue une plateforme privilégiée pour les décideurs du secteur privé et public en vue de faire des propositions concrètes pour nouer des partenariats et profiter des opportunités pour la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF)  », a affirmé Ouattara.

Avant lui, Makhtar Diop, le Directeur général de l’IFC (International corporation) a appelé à ce que le secteur privé soit le moteur de stratégies de développement. « Il nous faut des entreprises capables, compétitives, solvables sur le marché extérieur et en mesure de produire en masse », a-t-il expliqué. Durant les deux jours du Forum, les leaders économiques et politiques discuteront aussi de la transition énergétique et des opportunités historiques que les défis de soutenabilité offrent au continent africain. A noter que 1500 chefs d’entreprises, investisseurs et décideurs politiques, venus de 70 pays d’Afrique et du monde entier, participent au forum.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article