CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 77/48h
Nombre de décès depuis mars 2020 157+0

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

510 -178 12 337 24 832 +77
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Justice

A 12 ans, une élève de Booué tombe enceinte de son enseignant et l’envoie en prison !

A 12 ans, une élève de Booué tombe enceinte de son enseignant et l’envoie en prison !
A 12 ans, une élève de Booué tombe enceinte de son enseignant et l’envoie en prison ! © 2021 D.R./Info241

Les rapports sexuels entre enseignant et élève ne font toujours pas bon ménage au Gabon. Sylver Doris Be-Nkogho, un enseignant de 34 ans l’aura appris à ses dépends à Booué (Ogooué-Ivindo). Après plusieurs échanges en classe, la gamine finira sur le lit de son enseignant malgré ses 12 ans. Une faute qui conduira l’adulte en prison pour viol sur mineure de moins de 15 ans sur laquelle il avait autorité. Jugeant de cette affaire qui remonte à 2017, le tribunal de Franceville (Haut-Ogooué) a condamné vendredi dernier, l’enseignant-pédophile à 5 ans de prison dont 9 mois avec sursis.

Moov Africa

Coucher avec son élève peut vous emmener tout droit en prison, surtout quand celle-ci n’a que 12 ans. Sylver Doris Be-Nkogho, l’auteur des faits, assume depuis 3 ans les retombées de sa libido pédophile en prison depuis la découverte du pot aux roses par la famille de sa victime. La justice gabonaise a statué vendredi à Franceville sur cette idylle interdite.

Les faits remontent à juin 2017. Sylver Doris Be-Nkogho enseignant de 4e année du primaire finira par succomber au charme de son élève de 12 ans. Les deux tourtereaux poursuivront leur amourette hors de la salle de classe, au domicile de l’adulte. Après plusieurs jeux amoureux, le couple interdit passera à l’acte le 22 juin. C’est la grossesse de 30 semaines de l’élève qui révèlera cette activité sexuelle précoce.

« Le 22 juin, elle est arrivée, pendant que je rangeais des affaires. On a discuté et on s’est assis sur le lit. On s’est embrassés. Elle a demandé si j’avais des préservatifs, je lui ai dit non, on a continué à s’embrasser et on a eu des rapports sexuels. C’est la seule fois où on l’a fait », a déclaré l’enseignant-violeur au cours de l’audience. « Elle n’avait pas saigné car, je n’étais pas son premier amant. Et je demande l’indulgence de la Cour comme je l’ai toujours dit, de me laisser l’opportunité d’élever cet enfant », a-t-il plaidé.

La cour criminelle de Franceville a quelque peu été attendrie par cette affaire. Après délibération, le tribunal a condamné l’enseignant-pédophile-violeur pour le chef d’accusation de viol sur mineure de moins de 15 ans, assortie d’une peine clémente de 5 ans d’emprisonnement dont 9 mois de sursis. Le père pédophile pourra ainsi s’occuper de l’enfant né de cette relation amoureuse insolite.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article