CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32 -45
Nombre de décès depuis mars 2020 158 +1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Démocratie

Le MJU présent au forum écologique sur l’urgence démocratique à Strasbourg

Le MJU présent au forum écologique sur l’urgence démocratique à Strasbourg
Le MJU présent au forum écologique sur l’urgence démocratique à Strasbourg © 2016 D.R./Info241

De passage à Strasbourg, Info241 s’est entretenu avec Elza Ritchuelle Boukandou, nouvelle présidente du Mouvement des Jeunes Upégistes (MJU), tendance loyaliste Moukagni-Iwangou, qui prend part depuis samedi au forum organisé par les Jeunes Écologistes de France portant sur « l’urgence démocratique. »

Moov Africa

Interrogé par Info241 sur les enjeux et les objectifs de la participation à ce forum écologique, la présidente du Mouvement des Jeunes Upégistes (MJU), a indiqué que « l’importance de participer à un tel forum axé sur « l’urgence démocratique » est essentielle car il faut signaler que les jeunes écologistes et le MJU sont partenaires. C’est dans ce cadre que nous avons été invités. C’est naturellement aussi dans ce même cadre que nous les avions conviés à notre convention en janvier dernier. L’objectif primordial est donc de discuter de ce thème en commençant par une approche historique de la démocratie. »

Ensuite, ajoute Elza Boukandou, «  Nous ferons une analyse des actions qui sont menées pour associer ou réinventer la démocratie. Enfin, nous réfléchissons sur les actions que peuvent porter la jeunesse dans cet idéal démocratique. Ce forum sur l’urgence démocratique intervient à deux semaines de notre convention nationale élective. Convention lors de laquelle nous allons définir l’orientation politique du MJU. La jeunesse gabonaise est de plus en plus stigmatisée. Un fossé générationnel semble se creuser au sein de la population. Les jeunes sont devenus un malentendu parce que mal entendus, mal compris par une société qui n’arrive pas à les intégrer. »

Elza Boukandou prenant part aux ateliers d’échanges du forum

Poursuivant ses explications, la présidente du MJU s’est indignée en ces termes, « et pourtant notre génération est celle qui paye le plus lourd tribut aux différentes politiques médiocres. C’est une génération qui est en perte de repères, si elle ne ressaisit pas. Le nombre des jeunes déscolarisés et désœuvrés augmente, traduisant une modification profonde du monde social. » En soulignant que, « la mondialisation brouille les repères. » En prenant à de tel forum porté sur les valeurs républicaines et démocratiques, martèle la juriste présidente du MJU, « le mouvement des jeunes upégistes se veut être une organisation politique de jeunesse, d’éducation et d’actions populaires. Le but de notre action est d’assurer la participation de nos adhérents à la vie politique dans le respect des objectifs généraux de la charte des valeurs de l’UPG. »

Tout en insistant « sur l’urgence de l’établissement d’une société de liberté, de responsabilité, et de justice orientée vers l’épanouissement intellectuel et moral de la personne humaine et des communautés dans lesquelles celle-ci s’enracine, constituera notre combat quotidien. Le mouvement regroupe des soutiens de l’UPG et a vocation, à court terme, à être sur tous les fronts pour élaborer des propositions, définir les actions nécessaires à l’alternance et à la prise du pouvoir suprême. C’est pourquoi le MJU regroupe toutes les sensibilités jeunesses déterminées à œuvrer pour le rayonnement du Gabon. »

En conclusion, la présidente du MJU a fait corps avec les objectifs du forum écologique en déclarant ce qui suit : « Alors que la confiance vis-à-vis des politiques est brisée, que nos libertés sont de plus en plus menacées, que notre système électoral et représentatif est à bout de souffle et que l’extrême droite comme le néolibéralisme continuent de grimper un peu partout, la jeunesse gabonaise ne doit pas rester en marge. C’est pourquoi nous nous impliquons aux initiatives qui se multiplient pour réinventer la démocratie. Et il y a urgence ! »

Pendant 2 jours, les Jeunes Écologistes de toute la France, rejoints par des militant-e-s d’autres pays européens et francophones se rassemblent à Strasbourg pour débattre des moyens d’enrayer la crise de notre démocratie, parler de leur mise en pratique et se positionner politiquement.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article