CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 73 +41
Nombre de décès depuis mars 2020 159 +1

Situation vaccinale

Première dose 35 228
Seconde dose 15 268

% de la population

1,69%
0,73%

Situation globale

290 -152 15 268 24 958 +73
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Intempéries

Le Gabon une nouvelle fois coupé en deux à Bifoun sur la route Nationale 1 !

Le Gabon une nouvelle fois coupé en deux à Bifoun sur la route Nationale 1 !
Une vue des dégâts causés par la pluie © 2018 D.R./Info241

L’unique voie de communication reliant Libreville à l’intérieur du pays est une nouvelle fois coupée en deux. La cause de ce nouvel incident serait une forte pluie qui s’est abattue hier soir sur les environs de Bifoun et Kango. Résultat, la Nationale 1 s’est effondrée à Bifoun, à la lisière des provinces du Moyen-Ogooué et de l’Estuaire, empêchant voyageurs et véhicules de regagner normalement la capitale gabonaise.

Moov Africa

Lire aussi >>> Les images de la route coupée entre les provinces de l’Estuaire et du Moyen-Ogooué

Nouveau désastre sur la Nationale 1. Ce dimanche matin, après une forte pluie qui s’est abattue sur la route, les provinces de l’Estuaire et du Moyen-Ogooué sont coupées entre elles par voie terrestre. Sur les lieux, la chaussée s’est affaissée rendant impossible la circulation terrestre. La pluie a été si forte qu’elle a même emporté des poteaux à haute tension qui jonchent la voie.

Une vue de la route fissurée

Une situation cocasse témoin de vétusté de cette route nationale et du manque d’entretien dont est victime l’unique voie de communication routière au Gabon. En attendant, ce sont les voyageurs en provenance des provinces de la Ngounié, de la Nyanga et du Moyen-Ogooué qui sont privés d’accès à la capitale gabonaise où convoient plusieurs denrées alimentaires et commerciaux.

Lire aussi >>> Le Gabon privé de son unique voie routière et commerciale

Avec ce nouvel épisode, c’est fébrilité du tronçon routier qui est mis à nu. Le 18 novembre dernier, l’éclatement d’une buse avait également fait des dégâts similaires rendant impraticable de nombreux jours la circulation entre Libreville et l’intérieur du pays au niveau de Nkoltang.

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article