Justice

Justin Ndoundangoye condamné à 5 ans de prison assortis de plusieurs millions d’amende

Justin Ndoundangoye condamné à 5 ans de prison assortis de plusieurs millions d’amende
Justin Ndoundangoye condamné à 5 ans de prison assortis de plusieurs millions d’amende © 2021 D.R./Info241

La justice gabonaise a rendu son verdict ce vendredi dans l’affaire de l’ancien ministre des Travaux public et député de Franceville Justin Ndoundangoye. Comme son mentor avant lui Brice Laccruche Alihanga, l’ancien ministre en disgrâce d’Ali Bongo a été condamné à 5 ans de prison, assorti d’une amende de 10 millions. La même sanction a été appliquée à son désormais complice dans cette affaire Jean-Aimé Nziengui. Les deux hauts cadres étaient poursuivi pour prise illégale d’intérêts, concussion, association de malfaiteurs et complicité de concussion.

Info241 sur Whatsapp

Lire aussi >>> Un ancien ministre d’Ali Bongo risque 5 ans de prison pour des rétrocommissions présumées

Justin Ndoundangoye jeté en prison en même temps que l’ancien bras droit d’Ali Bongo, Brice Laccruche Alihanga, vient d’écoper la même peine de prison que son compagnon d’infortune. Accusé d’avoir mis la main sur 145 millions en rétrocommissions d’un marché ferroviaire accordé à la PME Ingerail, appartenant à Jean-Aimé Nziengui, les deux mis en cause avaient nié les faits évoquant plutôt deux virements liés à l’achat de terrains fonciers entre les deux hommes.

Le tribunal correctionnel de Libreville n’a pas été de cet avis puisque les prévenus ont été reconnus coupables des griefs portés contre eux. Outre l’amende de 10 millions qu’ils devront chacun payer à l’Etat, ils devront rembourser la somme de 145 millions à l’origine de l’affaire et s’acquitter de la colossale somme de 100 millions de Fcfa en guise de dommages-intérêts. Un verdict qui a suivi à la lettre des réquisitions du parquet de la République.

Ainsi, les destins carcéraux de Justin Ndoundangoye et Brice Laccruche Alihanga sont plus que désormais noués. Les anciens commis de l’Etat et leaders de l’AJEV devraient sortir de prison fin 2024 car incarcérés au pénitencier de Libreville depuis décembre 2019. Il ne reste donc qu’à connaitre le sort judiciaire de Tony Ondo Mba, l’ancien ministre de l’Energie et député de Bitam (Woleu-Ntem) tombé en même temps que ces deux leaders politiques dans le cadre de l’opération anti-corruption baptisée « Scorpion ».

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article