Inquiétudes

3e vague de Covid-19 au Gabon : Vers un retour du couvre-feu à 18h ?

3e vague de Covid-19 au Gabon : Vers un retour du couvre-feu à 18h ?
3e vague de Covid-19 au Gabon : Vers un retour du couvre-feu à 18h ? © 2021 D.R./Info241

La nouvelle 3e vague de contamination de coronavirus bas son plein ces derniers jours, comme l’avait annoncé et prédit le Copil. Des hausses vertigineuses de nouveaux cas qui culminent désormais à plus 1 600 cas actifs. On a également enregistré 10 décès liés au Covid-19 en l’espace de plus de trois semaines. À ce stade, d’aucuns penseraient déjà un nouveau serrage de vis du gouvernement avec un retour imminent du couvre-feu à 18 heures jusqu’à 5 heures du matin. Et le gouvernement pourrait très probablement envisager une telle hypothèse.

Moov Africa

Lire aussi >>> Coronavirus : Comme le Copil l’avait prédit, la Covid-19 repart à la hausse au Gabon !

"Ce qui est sûr, c’est que prochainement on va nous le dire. Et on ne doit pas être étonné, car certains pensent que la pandémie cCvid-19 au Gabon est terminée, mais il n’en est rien. D’autres n’ont plus de bavettes et les gestes barrières sont bafoués. Et ici à Port-Gentil c’est le cas. Je le vois", explique aux micros de la rédaction d’Info241 à Port-Gentil Agnès Moussavou.

Une folle hausse des contaminations

Actuellement au Gabon, certaines personnes ont pensé à un retour à leur ancienne vie. Mais il n’en demeure pas moins que cette option n’est actuellement pas envisageable pour le gouvernement de Rose Christiane Ossouka Raponda. Le souci est que beaucoup d’interrogations se posent sur la situation épidémiologique du Gabon à un tel point que la population croirait à une augmentation volontaire des chiffres de la pandémie de la part du gouvernement.

Lire aussi >>> Les autorités gabonaises manipuleraient-elles les chiffres sur la pandémie de Covid-19 ?

Ce qui n’est pas le cas. Sauf que depuis le début des vacances, c’est plus de 350 à 600 cas qui sont enregistrés selon les décomptes officiels. Ce qui pourrait démontrer à suffisance un relâchement de la part des populations à lutter efficacement contre la Covid-19 dans notre pays. Dans le même élan, on se demande également si les pouvoirs publics ont une réelle volonté de riposter après la découverte du cas zéro sur le territoire national.

Les prochains jours seront décisifs

Toute chose qui pourrait conduire les autorités publiques compétentes à déployer un nouveau dispositif afin de stopper une nouvelle fois l’évolution de ces contaminations Covid-19. Avec ces chiffres plus qu’alarmant, le gouvernement pourrait durcir les mesures d’allègements concédées il y a quelques mois. De ce fait, l’heure du couvre-feu pourrait de nouveau être fixé de 18 heures à 5 heures du matin.

Le bilan au 20 septembre

Il faut dire que pour le moment le gouvernement Ossouka Raponda ne s’est pas encore prononcé sur le sujet puisqu’aucune communication n’est officielle. Fait marquant, Lambert-Noël Matha, le ministre de l’intérieur, a d’ores et déjà engagé une opération de fermeture de bars suite aux relâchements des gestes barrières. Il faut dire que la cheffe du gouvernement avait tout dernièrement tenu une réunion avec les chefs de départements ministériels et le Copil. Il était question « d’évaluer la situation sanitaire aux fins de définir une stratégie d’orientation, face à la montée croissante du variant Delta ».

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article