Journée symbolique

Journée nationale du drapeau gabonais : pas de manifestation ce dimanche !

Journée nationale du drapeau gabonais : pas de manifestation ce dimanche !
Journée nationale du drapeau gabonais : pas de manifestation ce dimanche ! © 2020 D.R./Info241

La 11e édition de la journée du drapeau va être clairement victime de la crise sanitaire que traverse le Gabon depuis mars dernier. Célébrée ce dimanche 9 août, aucune manifestation officielle n’est cependant prévue par les autorités gabonaises. Pour marquer le coup,c’est au ministre de la Culture, Michel Menga M’Essonne que reviendra l’insigne honneur de prononcer un discours télévisé pour commémorer cette journée sans cérémonie.

Lire la suite >>> La journée gabonaise du drapeau célébrée sans sa traditionnelle cérémonie d’allégeance

Déjà édulcorée depuis 2017 de la cérémonie d’allégeance au drapeau où des officiels devaient s’accroupir et baiser le drapeau national devant Ali Bongo, la Journée du drapeau a fil des ans perdu de ses couleurs. Ce dimanche, alors que la cérémonie instituée par Ali Bongo himself depuis son arrivée au pouvoir en 2009, aurait pu se tenir une nouvelle fois à la place de l’Indépendance de Libreville, les autorités gabonaises ont préféré la réduire au discours du ministre de la Culture.

L’affiche de la 10 édition de cette journée nationale

Victime de la pandémie de coronavirus et de l’interdiction de rassemblement de plus de dix qui ne semble pas concerné le gouvernement lui-même qui continue de se réunir à plus de 30 pour le conseil des ministres, aucune cérémonie n’aura lieu cette année. Une 11e édition qui aura, crise de coronavirus oblige, pour thème « Citoyenneté nationale, civisme et santé publique ». Vers l’abandon progressive de cette journée ?

Rappelons qu’initialement célébrée au palais présidentiel où défilait chaque haut cadre de l’administration publique gabonaise, et surtout, les hauts gradés de l’armée devant Ali Bongo, la journée du drapeau avait du subir dès 2018, un leafting en quittant le palais du Bord de mer. Un regain d’intérêt pour le palais présidentiel qui avait finalement depuis, relégué la cérémonie au ministère de la Culture. Le tout sans Ali Bongo, victime d’un AVC en 2018.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article