CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 389
Nombre de décès depuis mars 2020 183 +5

Situation vaccinale

Première dose 100 884
Seconde dose 76 508

% de la population

4,86%
3,68%

Situation globale

1 607 +517 76 508 29 515 +289
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
L'info en bref...

Niger : 70 morts dans des inondations depuis le mois de juillet

Niger : 70 morts dans des inondations depuis le mois de juillet
Niger : 70 morts dans des inondations depuis le mois de juillet © 2021 D.R./Info241

Info241 sur Whatsapp

Le gouvernement nigérien a annoncé, jeudi, que soixante-dix (70) personnes ont été tuées dans des inondations enregistrées depuis le début du mois de juillet. L’annonce a été faite lors dans une communication faite par le ministre de l’Action humanitaire et de la gestion des catastrophes Lawan Magagi, lors de la réunion hebdomadaire du conseil des ministres.

Selon le communiqué publié à l’issue du conseil et consulté par l’Agence Anadolu, au total 206 457 personnes ont été sinistrées et soixante-dix (70) autres ont été tuées par les inondations. Plusieurs dégâts matériels ont aussi été enregistrés, dont 14 mille 884 maisons effondrées, des pertes du bétail et des infrastructures endommagées, a ajouté la même source. Un précédent bilan publié à la mi-août faisait état de 52 personnes tuées.

Plusieurs régions nigériennes ont été touchées par les inondations depuis le début du mois de juin, en raison des pluies torrentielles enregistrées, notamment au cours des mois de juillet et août. La capitale Niamey a enregistré des quantités pluie dépassant les 100 millimètres. En 2020, 70 personnes ont aussi été tuées dans des inondations et 350 mille personnes ont été sinistrées.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève