CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 73 +41
Nombre de décès depuis mars 2020 159 +1

Situation vaccinale

Première dose 35 228
Seconde dose 15 268

% de la population

1,69%
0,73%

Situation globale

290 -152 15 268 24 958 +73
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Enfance en prison

Le Gabon choisit de célébrer l’Enfant Africain en prison !

Le Gabon choisit de célébrer l’Enfant Africain en prison !
Le premier ministre gabonais saluant hier le drapeau national à la prison centrale de Libreville © 2018 D.R./Info241

Certainement pour rendre hommage aux nombreux mineurs gabonais et africains qui écument les prisons gabonaises, le Gabon a décidé hier de célébrer la Journée internationale dédiée à l’Enfant Africain en milieu carcéral. Célébrée en différé ce lundi dans la capitale, les autorités gabonaises en tête desquelles le Premier ministre gabonais, Emmanuel Issoze Ngondet et son collège de la justice, ont choisi expressément le cadre peu reluisant de la prison centrale de Libreville pour ces festivités.

Moov Africa

La journée de l’Enfant africain est célébrée chaque 16 juin dans le monde. Le Gabon qui avait choisi de différer ces commémorations, l’a finalement célébré ce lundi 30 juillet. Rappelons que cette journée internationale mise en place par l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA) en 1991, avait été instaurée en mémoire du soulèvement et du massacre de centaines d’enfants lors d’une marche pour leurs droits à Soweto (Afrique du Sud) le 16 juin 1976 par le regime de l’apartheid.

Alors que le thème choisi cette année par l’Union Africaine était « aucun enfant ne soit laissé pour compte  », le Gabon a préféré un thème plus évocateur en choisissant celui de : « l’épanouissement des enfants en milieu carcéral ». Une autre façon de dire que même en prison, les enfants devraient s’épanouir. Un thème national qui illustre la politique menée par le gouvernement gabonais et son chef de l’Etat Ali Bongo.

Une vue des animations concoctées pour les jeunes prisonniers

Selon les autorités gabonaises qui semblent s’accommoder de la présence de mineurs donc d’enfants en milieu carcéral, l’organisation d’une telle journée dans le monde carcéral de la prison centrale de Libreville était "une occasion pour les pouvoirs publics de conscientiser ces mineurs et leur rappeler qu’ils ne sont pas des parias de la société", souligne un communiqué de la Primature gabonaise.

Et d’ajouter que la présence du Premier ministre gabonais à ces commémorations "réaffirme l’intérêt que les plus hautes autorités accordent à l’enfance en général et en particulier aux enfants affectés par de multiples vulnérabilités et dans le besoin d’attention et d’appuis significatifs et spécifique". Voilà qui n’aurait pas mieux été dit plus laconiquement !

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article