12:59

Vie des partis

Exclu de l’UN, Patrick Eyogo Edzang rebondit chez René Ndemezo’o Obiang


Politique
  • Exclu de l’UN, Patrick Eyogo Edzang rebondit chez René Ndemezo’o Obiang © 2017 D.R./Info241
Publié le 9 octobre 2017 à 05h47min

Ministre d’Ali Bongo et sans parti politique depuis son exclusion de l’Union nationale (UN, opposition radicale), Patrick Eyogo Edzang, l’ancien député de la commune de Bitam, qui a retourné sa veste au firmament de la crise post-électorale a trouvé un nouveau parti où militer pour ses intérêts. A la faveur d’une conférence de presse organisée samedi à Libreville, à laquelle il a convié ses « parents, amis, connaissances et sympathisants à y prendre part massivement », le ministre gabonais de l’Eau et de l’Energie a annoncé avoir rejoint le parti présidé par le sulfureux René Ndemezo’o Obiang, Démocratie Nouvelle (DN, opposition apparentée au système Bongo-PDG au pouvoir depuis 1968 ).

Patrick Eyogo Edzang a trouvé une nouvelle famille politique plus proche de ses idées et convictions politiques changeantes selon leurs intérêts personnels. Après avoir incarné un espoir et œuvré pour une alternance démocratique, il s’est vu exclu pour indiscipline, prononcée par le bureau national de l’UN le 5 septembre dernier, l’opposant modéré devenu n’avait plus de parti. Car à la surprise générale et à l’encontre de la ligne défendue par son parti politique, il s’était rangé derrière Ali Bongo en reconnaissant son élection controversée.

L’ancien député de Bitam a donc décidé de rallier le parti présidé par une ancienne gloire de la ville de Bitam : René Ndemezo’o Obiang qui une fois de plus marchandé machiavéliquement avec Ali Bongo après avoir été aux côtés de Jean Ping lors de la dernière élection du 27 août 2016. « En m’excluant de l’union nationale, les instances dirigeantes de ce parti n’ont fait qu’entériné une décision programmée, la séparation de corps était effective, il ne manquait que l’acte de divorce », a plaidé M. Eyogo Edzang pour justifier son adhésion à DN.

Patrick Eyogo Edzang et René Ndemezo’o Obiang, deux anciens opposants farouches à Ali Bongo et soutiens de Jean Ping à la présidentielle de 2016, ont depuis tous deux, décidés de rejoindre finalement Ali Bongo qui les a remercié en les nommant à des hautes fonctions dans son administration. Leur volte-face est considérée par beaucoup comme une énième trahison politique à laquelle DN et son président soient passés maîtres assermentés.

Avec ce ralliement, DN se présente désormais comme le parti par excellence des "dialogueurs-profito-situationnistes" d’Ali Bongo. Ses membres, anciens opposants radicaux, ont décidé de se ranger derrière Ali Bongo qu’ils combattaient pourtant jusqu’à un passé très récent. Rappelons que DN était l’un des premiers partis à avoir soutenu le Président de la Coalition pour la Nouvelle République, Jean Ping à la dernière présidentielle du 27 août 2016 et qui continue à revendiquer sa victoire certaine à diriger la République gabonaise.


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile