08:57

Gabonités

Ali Bongo en visite d’Etat en Chine avec toute sa famille


International
  • Ali Bongo est en visite officielle en Chine avec les membres de sa famille © 2016 D.R./Info241
Publié le 7 décembre 2016 à 17h48min

L’information aurait pu presque passer inaperçue. Ali Bongo est depuis hier en visite officielle de trois jours en Chine. Le président dont la victoire à la présidentielle est toujours vivement contestée, n’y ait pas allé tout seul. Dans ses bagages présidentiels figurent en bonne place outre son épouse Sylvia, sa fille aînée Malika Dossou Bongo. Un voyage officiel donc aux frais du contribuable gabonais que peut donc profiter toute la famille Bongo sur les terres de Xi Jinping.

Ali Bongo veut diversifier ses partenaires économiques pour faire face à la crise économique qui secoue le pays pétrolier qui peine encore à parvenir à diversifier son économie malgré les promesses annoncées à grand renfort médiatique. Outre le cortège officiel et protocolaire, Ali Bongo est allé en famille pour sa visite d’état de trois jours.

La famille présidentielle à son arrivée hier à Pékin

Si la présence de Sylvia Bongo pourrait trouver une justification toute officielle, celle de Malika Dossou Bongo est loin, alors là loin d’avoir la même issue heureuse. A moins bien entendu qu’elle aussi jouisse des mêmes privilèges que confère la fonction présidentielle de son père. Peut-être faudrait-il y voir là un baptême de feu pour la jeune femme dont plusieurs médias prêtaient dernièrement des ambitions présidentielles après que son père se trouverait, comme son grand-père avant de lui, empêché de conduire les affaires familiales à la tête du pays qu’ils dirigent sans discontinuité depuis 1967.

C’est donc dire que le séjour chinois d’Ali Bongo est tout un symbole. Un moment complice où Ali Bongo montrerait à sa fille aînée les rouages du pouvoir même en ayant mauvaise presse. A moins d’y voir là, le repos mérité que s’offre Ali Bongo et ses proches après une présidentielle bruyante qui continue d’être vivement contestée notamment par son principal opposant, Jean Ping, qui revendique toujours sa victoire "volée" du 27 août dernier.


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile