Pédophilie

Un gabonais de 20 ans viole une fillette de 9 ans handicapée et écope de 8 ans de prison

Un gabonais de 20 ans viole une fillette de 9 ans handicapée et écope de 8 ans de prison
Un gabonais de 20 ans viole une fillette de 9 ans handicapée et écope de 8 ans de prison © 2022 D.R./Info241

La cour d’appel judiciaire de Port-Gentil statuant en matière criminelle a, ce lundi condamné un jeune gabonais de 22 ans, Otiniel Ngora, à 8 ans de réclusion criminelle dont 4 avec sursis pour le délit d’agression sexuelle sur une fillette autiste âgée de 9 ans au moment des faits. Le criminel sexuel pédophile qui a déjà passé deux ans prison devrait recouvrer la liberté dans deux ans.

Info241 sur Whatsapp

Les faits remontent au 2 mars 2020. Entre les mains d’Otiniel Ngora, l’adulte n’hésitera pas une seconde à abuser de la victime en l’emmenant de force dans son lit. De plus, il l’a dévêtu complètement avant d’ouvrir ses jambes pour passer à l’acte. Prise de violentes douleurs au bas-ventre, celle-ci hurla pour que les voisins accourent. C’est alors qu’Otiniel va abandonner son projet visant à accomplir sa sale besogne.

Le pot aux roses

Après avoir passée la nuit dans une veillée, la mère de la victime fût surprise d’apprendre de la majordome que sa fillette venait d’être pénétrée sexuellement par « tonton Otiniel ». Des déclarations que la maman ne prît pas d’abord au sérieux en raison de le handicap dont souffre la victime. Remontée contre sa mère, la fillette va insister dans un langage corporel propre à eux. C’est alors que les deux dames décidèrent de consulter directement le mis en cause.

Le violeur répondant de ses actes devant la justice

Interrogé, il nia les faits de prime abord. Frustré, il a été traduit auprès des forces de l’ordre suite à la plainte déposée. C’est là-bas et même en instruction qu’il reconnut les faits quand bien même le certificat médical ne conclut à une quelconque pénétration. Il a été déféré puis transféré devant la cour qui statuait en matière criminelle ce 4 juillet en début de matinée.

L’audience

Le ministère public a requis sa culpabilité et a sollicité de larges circonstances atténuantes tout en tenant compte la nécessité d’une réinsertion sociale. La défense du délinquant primaire a sollicité un acquittement et une disqualification du délit de viol sur mineure de moins de 15 ans en celui de délit d’agression sexuelle prévue par l’article 255 du Code pénal. Sauf que la décision finale a permis aux deux camps d’être statués. Ainsi, Otiniel Ngora a été reconnu coupable de viol puis condamné à 8 ans de prison dont 4 assortis du sursis d’une amende de 500 000 FCFA.

Malheureusement aucun document n’a été joint au dossier prouvant de la vulnérabilité de la victime. Bref, ayant déjà passé deux ans à la prison centrale de Port-Gentil, Otiniel sera libre en 2024. Voilà qu’il aura deux années de plus pour réellement réfléchir sur ses actes et pulsions pédophiles.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article