CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32 -45
Nombre de décès depuis mars 2020 158 +1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Propos gouvernementaux

Pour le ministre de la Défense, les bavures policières au Gabon proviennent des usagers

Pour le ministre de la Défense, les bavures policières au Gabon proviennent des usagers
Pour le ministre de la Défense, les bavures policières au Gabon proviennent des usagers © 2021 D.R./Info241

Alors que les forces de l’ordre gabonaises ont très mauvaise presse ces derniers jours, le ministre de la Défense nationale Michael Moussa Adamo croit savoir pourquoi. En séjour à Moanda (Haut-Ogooué) mercredi au coté de son pair de l’Intérieur, le ministre a clairement révélé le pourquoi du comment des bavures policières dans le pays. Pour lui, ce sont les « provocations » des populations qui les engendre. Reconnaissant de faits, leur manque de professionnalisme, d’où son appel aux forces de l’ordre de ne pas « céder » à la tentation.

Moov Africa

Lire aussi >>> Casseroles : les autorités gabonaises avouent à demi-mot une bavure policière à Port-Gentil

Le ministre gabonais de la Défense nationale a une curieuse définition des bavures policières. Alors que des bavures ont été déplorées notamment à Port-Gentil en marge du mouvement des casseroles qui conteste le confinement imposé à 18h et d’autres mesures gouvernementales, le ministre croit savoir en quoi ces bavures sont dues. Plutôt que d’assumer les fautes de ses agents, le ministre rejette la responsabilité sur les populations, finalement responsable de leur malheur policier.

Le ministre de la Défense nationale au coté de celui de l’Intérieur, hier

« La situation actuelle dans le monde fait en sorte que les gens, dont les desseins ne sont pas toujours les mêmes que le nôtre, utilisent les médias et les réseaux sociaux pour vous provoquer, pour amener la population à s’opposer à vous, pour vous amener à faire des bavures », a déclaré hier, le ministre de la Défense nationale d’Ali Bongo face aux forces de l’ordre à Moanda lors une tournée de sensibilisation.

« C’est le moment plus que jamais pour nous tous de garder la tête froide, et pour vous, d’avoir du discernement et du recul. Un militaire a une formation, un officier a une formation, une formation qui lui permet de garder son calme, de rester digne et ferme. Notre premier devoir est de protéger la nation, nos populations », a rappelé le ministre reconnaissant les nombreux errements en la matière des forces de défense.

Des forces soumises à rude épreuve face au mouvement des casseroles qui a fait jeudi dernier deux morts à Libreville et un père de famille victime de répression policière disproportionnée. Une culpabilité que rejette la police rejette sur les manifestants, seuls responsables de l’usage disproportionné de la force exercée contre par des professionnels armés de balles réelles.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article