Clicky


L'info en bref...

Pénurie de carburant : Après le Haut-Ogooué, les cours également suspendus dans l’Ogooué-Lolo

Pénurie de carburant : Après le Haut-Ogooué, les cours également suspendus dans l’Ogooué-Lolo
Pénurie de carburant : Après le Haut-Ogooué, les cours également suspendus dans l’Ogooué-Lolo © 2023 D.R./Info241

Info241 sur Whatsapp

Après le gouverneur du Haut-Ogooué, Jacques-Denis Tsanga, qui a suspendu pour une semaine les cours dans sa province suite à une marche de protestation des élèves ce lundi à Franceville, son voisin de l’Ogooué-Lolo lui emboite le pas. Dans un communiqué radio diffusé ce mardi sur les antennes de la radio locale, le gouverneur Jean Bosco Assingabagni annonce également une mesure similaire pour les élèves du bassin pédagogique de l’Ogooué-Lolo.

Lire aussi >>> Haut-Ogooué : Craignant le pire, le gouverneur suspend les cours après une marche des élèves

« Suite à la pénurie du carburant et aux conséquences qui en découlent, en application des hautes instructions de son Excellence Monsieur le Gouverneur de la Province de l’Ogooué-Lolo, Monsieur le Directeur d’Académie Provinciale informe les Chefs d’établissements du pré-primaire, primaire et secondaire, les parents d’élèves et les élèves que les cours sont suspendus du mercredi 11 au samedi 14 janvier 2023 sur toute l’étendue de la province de l’Ogooué-Lolo », martèle le communiqué.

« En conséquence. la reprise des cours est fixée au lundi 16 janvier. Toutefois, les autorités s’emploient pour un retour à la sérénité », conclu le communiqué de ce 10 janvier co-signé par le directeur d’académie provinciale de l’Ogooué-Lolo et le gouverneur de l’Ogooué-Lolo. Les autorités de ces provinces impactées par l’arrêt du trafic ferroviaire et le piteux état du réseau routier misant sur les approvisionnements aériens en cours pour un retour à la quasi-normalité dès la semaine prochaine.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève