L'info en bref...

Niger : l’ONU encourage le pouvoir à poursuivre le dialogue avec l’opposition

Niger : l’ONU encourage le pouvoir à poursuivre le dialogue avec l’opposition
Niger : l’ONU encourage le pouvoir à poursuivre le dialogue avec l’opposition © 2022 D.R./Info241

Info241 sur Whatsapp

Les Nations Unies ont encouragé, vendredi, les autorités nigériennes à poursuivre le dialogue avec l’opposition politique pour apaiser le climat politique au Niger. Le message de l’Organisation internationale a été transmis par le représentant du secrétaire général de l’ONU en Afrique, Mahamat Annadif, au cours d’une audience avec le président nigérien Mohamed Bazoum, à Niamey. « Nous nous trouvons face à une situation apaisée avec la mise en place du chef de file de l’opposition  », a indiqué Mahamat Annadif. « Nous avons encouragé les autorités nigériennes à continuer sur la même lancée  », a-t-il ajouté, précisant que les Nations Unies vont accompagner les autorités nigériennes dans le dialogue.

Depuis la proclamation des résultats de l’élection présidentielle du 21 février 2021- remportée par le candidat Mohamed Bazoum -, contestés par l’opposition, le Niger vit dans un climat politique quelque peu tendu. Il y a quelques semaines, le président Mohamed Bazoum et son premier ministre, Ouhoumoudou Mahamadou, avaient signé un arrêté portant nomination de Tahirou Seydou, président du parti de l’opposition majoritaire à l’Assemblée nationale - le Mouvement démocratique africain pour une fédération africaine -, comme chef de file de l’opposition.

Toutefois, de nombreux responsables et militants de l’opposition, arrêtés dans le cadre des manifestations violentes ayant éclaté à la suite de la proclamation des résultats de la présidentielle de février 2021, sont toujours détenus en prison.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève