Tour préliminaire

Ligue des champions CAF : jour de vérité ce samedi pour Stade Mandji face à Plateau United FC !

Ligue des champions CAF : jour de vérité ce samedi pour Stade Mandji face à Plateau United FC !
Une séance d’entrainement du Stade Mandji à Franceville, le 7 septembre © 2022 D.R./Info241

L’Association omnisports Stade Mandji, par ailleurs champion du Gabon de première division de football, est face à son destin ce samedi après-midi en Ligue africaine des champions. Opposés aux Nigérians de Plateau United à Franceville, les insulaires devront tout faire pour venir à bout de leurs visiteurs pour espérer conserver leurs chances de passer le tour préliminaire, 12 ans après leur mésaventure ratée de 2010.

Info241 sur Whatsapp

Après la défection de l’AS Mangasport, l’AO Stade Mandji est l’unique représentant du Gabon en coupes africaines. Une représentation qui passe par la confrontation ce samedi à 15h30 face au vice-champion en titre du Nigéria : Plateau United Football Club de la ville de Jos. Une rencontre qui se jouera au stade Rénovation de Franceville en raison de la non homologation de tous les autres stades gabonais par la CAF.

L’affiche de la rencontre du jour

Après la confrontation de ce samedi, le match retour entre les deux formations aura lieu le 18 septembre prochain à 16h00 au Nigéria. Forcés à délocaliser le match de Port-Gentil à Franceville, le Stade Mandji tentera de faire oublier son unique première participation en ligue des champions CAF qui s’était soldée par un échec. 12 ans plus tard, l’heure de la revanche a sonné pour le club de la capitale économique du Gabon qui a en prélude à ce match a renforcé ses effectifs avec l’arrivée de deux nouvelles recrues.

Les ambitions des Nigérians au Gabon

Même si comme l’a rappelé Pius Henwan, le manager général de Plateau United FC, « Nous sommes au Gabon pour gagner ». Un match que devra remporter Stade Mandji à tout prix s’il veut conserver ses chances pour ce tour préliminaire. Ce, bien que des soucis financiers liés au paiement de leur prime de champion du Gabon (60 millions au lieu de 80 millions réclamés par le club) n’a été que partiellement versé par l’Etat. Des tensions de trésorerie qui ont failli faire jeter l’éponge au champion du Gabon.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article