Retard

La première phase de la Transgabonaise ne sera pas livrée à temps comme prévu !

La première phase de la Transgabonaise ne sera pas livrée à temps comme prévu !
La première phase de la Transgabonaise ne sera pas livrée à temps comme prévu ! © 2022 D.R./Info241

Annoncée tambours battant par Ali Bongo, la Transgabonaise continue d’avoir du retard à la finition. La première phase des travaux long de 81 km ne sera pas livrée dans les délais. C’est ce qu’a indiqué dernièrement la société indienne Afcons, commis à ces travaux qui avaient pourtant débuté le 25 septembre 2020 par l’entremise de la première ministre gabonaise Rose Christiane Ossouka Raponda.

Info241 sur Whatsapp

Lire aussi >>> Transgabonaise : les travaux de la première phase encore bloqués faute de financement !

Après près de 2 ans de travaux par intermittence, le tronçon de la première phase de la Transgabonaise, d’une longueur totale de 800 km, ne sera pas livré le mois prochain comme prévu initialement dans le cahier de charges de ce projet de réfection de la Nationale 1, l’unique voie routière du Gabon. La distance concernée va de l’entrée principale de la Zerp de Nkok au village Nsilé près de Kango soit du PK24 au PK105 soit 81 km. Un retard consécutif aux nombreux soucis financiers des entreprises sous-traitantes.

Lire aussi >>>Les travaux de la Transgabonaise ont repris après plusieurs mois de passage à vide

Afcons avait déjà demandé un report de la date de livraison de ses travaux à la Société autoroutière du Gabon (SAG) en charge du projet global le 31 mai dernier, preuve des difficultés rencontrées notamment les mouvements d’humeurs d’employés dont les salaires accusaient des retards de paiement. Selon les nouvelles prévisions d’Afcons, ces 81 km de route qui représente moins de 10% du projet ne pourraient être livrés que le 17 décembre prochain soit plus de 5 mois de retard.

Il faut donc encore ronger son frein pour voir ce chantier connaitre son épilogue. Le projet devant être livré officiellement avant la présidentielle 2023. Une promesse là encore difficilement tenable en raison des retards pris à la fois dans le financement global du projet par la SAG, fruit du partenariat public privé entre Arise IS (une joint-venture de l’Africa Finance Corporation (AFC) et d’Olam International Ltd) et Meridiam, tous deux actionnaires à hauteur de 50%, et l’Etat gabonais.

La Transgabonaise est un projet de réhabilitation-construction de la Nationale 1 et 3 sur un linéaire de près de 800 km. La SAG assurera l’exploitation de cette route sur une durée de 30 ans dans l’accord de concession conclut avec les autorités gabonaises. Son budget total est de 610 milliards et l’ensemble du projet doit être livré en juillet 2023.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article