Retard

Transgabonaise : les travaux de la première phase encore bloqués faute de financement !

Transgabonaise : les travaux de la première phase encore bloqués faute de financement !
Transgabonaise : les travaux de la première phase encore bloqués faute de financement ! © 2022 D.R./Info241

Le projet de construction de la Transgabonaise cher à Ali Bongo a encore du plomb dans l’aile. Du moins pour ce qui est du premier chantier déjà lancé par les autorités gabonaises dans l’Estuaire qui ne serait toujours qu’à 20%. Et une fois de plus, le problème de financement du projet semble une nouvelle fois à l’origine des blocages observés ces derniers jours sur le tronçon PK21-PK105 entre Nkok et Kango.

Info241 sur Whatsapp

Lire aussi >>> Les travaux de la Transgabonaise ont repris après plusieurs mois de passage à vide

La première phase du chantier de la Transgabonaise long de 81 km sera-t-elle livré dans les délais impartis ? C’est la question que nombre d’observateurs se posent au regard de la grogne des travailleurs d’Afcons qui assurent les travaux. Des travaux encore bloqués en raison du nerf de la guerre qui manquerait à l’appel.

A ce jour, seulement 20 km sur 81 km ont été réalisés depuis le lancement en grande pompe des travaux le 25 septembre 2020 par la Première ministre Rose Christiane Ossouka Raponda. Au banc des accusés, l’on retrouve la Société autoroutière du Gabon (SAG) qui auraient oublié de régler plusieurs factures de ses sous-traitants.

« Il n’auraient pas versé de fonds à l’entreprise sous-traitante pour poursuivre normalement les travaux », rapportent ce lundi nos confrères du journal pro-gouvernemental l’Union, citant une source proche du dossier. La SAG serait elle-même à bout de souffle après avoir préfinancé les travaux en lieu et place du finalement attendu des autorités. Une situation incompréhensible.

Rappelons que la Transgabonaise est un projet de réhabilitation-construction de la Nationale 1 et 3 sur un linéaire de 780 km. Il est exécuté par la SAG, filiale de Meridiam et d’Arise dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP). La SAG assurera l’exploitation de cette route sur une durée de 30 ans. Son budget total est de 610 milliards et l’ensemble du projet doit être livré en juillet 2023.

Selon plusieurs indiscrétions, sur les 610 milliards du projet le Gabon n’a obtenu que 110 milliards. Il s’agit de prêts contractés auprès de BICIG à hauteur de 45 milliards et de 65 milliards déjà obtenus auprès de la BDEAC. Reste donc à obtenir 500 milliards pour financer le projet avant la date butoir qui avance désormais à pas de géants.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article