CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32-45
Nombre de décès depuis mars 2020 158+1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Peuplement

La population pygmée au Gabon estimée à plus de 16.000 âmes

La population pygmée au Gabon estimée à plus de 16.000 âmes
La population pygmée au Gabon estimée à plus de 16.000 âmes © 2017 D.R./Info241

C’est l’une des données officielles évoquée lors d’une conférence tenue fin avril à Libreville. Les Pygmées, premiers habitants du Gabon avant l’arrivée des Bantu, seraient aujourd’hui au nombre de 16.162 personnes. Contrairement à certaines idées reçues, ce peuple serait également reparti dans la quasi-totalité des provinces du pays.

Moov Africa

Il y a aujourd’hui 16.162 Pygmées recensés au Gabon, a récemment expliqué Léonard Fabrice ODAMBO-ADONE, journaliste et président-fondateur du Minapyga (Minorités Autochtones, Indigènes et Pygmées du Gabon), une association qui défend la cause Pygmée. Le conférencier qui se’est présenté comme « personne-ressource », animait une conférence-débat le 27 avril dernier à Libreville à l’occasion d’une manifestation organisée par la banque américaine Citi.

Ainsi, au Gabon on dénombrerait plusieurs communautés linguistiques Pygmées reparties dans plusieurs provinces du pays. Dans le Woleu-Ntem on retrouverait les Baka repartis notamment dans 7 villages de Minvoul et seraient entre 373 et 683 âmes. D’autres Baka auraient été recensés à Makokou et en amont de l’Ivindo. Ces derniers sont dénombrés à 866 personnes.

Toujours dans l’Ivindo, on y compte également des Koyaphones, répartis dans onze villages des cantons Djouah (nord) et Loué (est) dans le département de la Zadié (Mékambo). Soit un total pour l’Ogooué-Ivindo de 1.618 âmes.

Mais la plus forte concentration de Pygmées se trouverait chez les Babongo de la Lopé (Ogooué-Lolo), estimés à 708 individus, mais aussi les Bakouyi (Mulundu) et les Babongo de Koulamoutou, Pana et lboundji, dénombrés à 2 325 âmes.

Il faut y ajouter également les Babongo ou Akoula du Haut-Ogooué (4.075 personnes) et ceux de la Ngounié et de la Nyanga, estimés à 4 442 âmes. Pour clore ce tour géographique des communautés ethnolinguistiques pygmées du Gabon, il y a les Bavarama et les Barimba de la Nyanga (2.263 personnes) et les Akowa (Port-Gentil, Omboue et Gamba), estimés à 327 âmes.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article