Deux dernières journées

Gabon vs Libye : Et si le salut venait enfin du trio Aubameyang, Bouanga et Boupendza ?

Gabon vs Libye : Et si le salut venait enfin du trio Aubameyang, Bouanga et Boupendza ?
Gabon vs Libye : Et si le salut venait enfin du trio Aubameyang, Bouanga et Boupendza ? © 2021 D.R./Info241

Ce vendredi 12 novembre, pour le compte de la 5e journée des éliminatoires Qatar 2022, les Panthères du Gabon recevront au stade de Franceville, les Chevaliers de la Méditerranée avant de se déplacer 4 jours plus tard, pour aller affronter l’Égypte à Alexandrie pour la 6e et dernière journée. Entre sorties peu convaincantes à l’extérieur et prestations à domiciles à demi-teintes, le meilleur des Panthères du Gabon reste à venir. Remettre davantage les clés à ce trio d’attaque (Aubameyang, Denis Bouanga, Boupendza), reviendrait à leur offrir plus de responsabilités au niveau du leadership dans la tanière des panthères. Ce qui pourrait être un facteur décisif conduisant à la maturité de l’offensive de l’équipe nationale du Gabon.

Info241 sur Whatsapp

« Ils font parties des meilleurs buteurs africains actuellement. Pourquoi n’enflamment-ils pas les foules ? Ils doivent avoir une complémentarité entre eux comme ailleurs. Mais ça ne porte pas ses fruits. Ils sont individuels », explique Lucien Ndinga, passionné de football. Ceci étant, constituer le onze type des Vert-Jaune-Bleu autour de cette affaire de trio magique (Aubameyang, Bouanga et Aaron Boupendza) créerait peut-être une pièce manquante sur une colonne vertébrale fracturée partant du gardien de but Anthony Mfa Mezui, en passant par Mario Lemina jusqu’à Écuèlé Manga en charnière centrale.

Ayant l’avantage de la jeunesse sous ses bottes, Aaron Boupendza tout comme Bouanga et Autchanga représenteraient l’avenir de demain. Et pourrait être des maillons sûrs pour la transmission du flambeau. Même si cela n’effleure pas l’esprit de Patrice Neveu, et vu les faillites en cascades de l’équipe nationale, placer un Mario Lémina au cœur du jeu ne constitue guère une piste de solution pour l’équipe national du Gabon dans la farouche suite des éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar 2022 et bien entendu, pour les échéances futures.

« Super Mario se fait déjà vieux. Il n’est plus constant dans le sens où il peut tenir tout un match. Et la belle erreur de Patrice Neveu était de lui faire jouer latéral face à l’Angola lors du match retour au Gabon. On a tous vu qu’il n’a pas tenu à 100%. Donc il faudrait déjà penser à la relève car la Can est proche », croit savoir Alfred Koumba Missounga. Bien qu’on se rappelle dans un passé très récent que le Gabon avait signé une très belle victoire en Côte-d’Ivoire en battant les Eléphants à domicile 2-1 dans un même contexte des éliminatoires en 2017, grâce à Mario Lemina et sans Aubameyang bien sûr.

Cependant, le but principal est de jouer en parfaite complémentarité. Et l’attaque actuelle du Gabon offre bien des opportunités pour la suite des événements. Tout compte fait, dans l’espoir d’aligner un 1-4-3-3, un trio complémentaire de milieu offensif (Guelor Kanga, André Piyogho Poko, Levy Madinda) serait probablement très nécessaire à Aubameyang, Denis Bouanga et à Aaron Boupendza lors de ces deux dernières journées des éliminatoires pour le mondial au Qatar.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article