CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 15 /48h
Nombre de décès depuis mars 2020 162 +0

Situation vaccinale

Première dose 50 227
Seconde dose 32 261

% de la population

2,42%
1,55%

Situation globale

125 +6 32 261 25 260 +15
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Mea culpa

Rattrapée par son infidélité, Ida Moulacka fait son mea culpa et demande à nouveau pardon !

Rattrapée par son infidélité, Ida Moulacka fait son mea culpa et demande à nouveau pardon !
Rattrapée par son infidélité, Ida Moulacka fait son mea culpa et demande à nouveau pardon ! © 2021 D.R./Info241

C’est un scandale sexuel dont la chanteuse gabonaise de gospel, Ida Moulacka, se serait bien passée, elle qui sortait le 26 juin dernier son 3e album « Restauration ». Depuis plusieurs semaines déjà plusieurs audios et sextapes circulent sur la toile prouvant son infidélité à l’égard de son époux. Secouée par les commentaires et reproches, la chanteuse a enfin réagit samedi soir pour demander pardon à la communauté chrétienne ainsi qu’à la famille de son ex-époux qui avait dans la foulée obtenu le divorce. Ce mea culpa suffira-t-il à éteindre ce scandale sur sa vie privée désormais sur toutes les lèvres ?

Moov Africa

Ida Moulacka continue de faire amende honorable en demandant pardon à toutes les personnes qu’elle aurait pu blessé. Après avoir composée un titre d’une dizaine de minutes adressé à son époux, la chanteuse chrétienne croit dur comme fer à la miséricorde et au pardon de tous. Dans un communiqué « officiel » publié sur sa page Facebook samedi, elle en remet une couche cette fois à l’ensemble de la communauté chrétienne, des gabonais et de toute personne heurtée par cette affaire.

Le communiqué d’excuses de la chanteuse

« Consciente des faits qui me sont reprochés, et qui ont portés atteinte à mon image, à l’image du Corps de Christ et à celle de tous ceux qui croient en moi, je viens humblement et de tout cœur demander pardon à ma fille Shalom, à la communauté chrétienne du Gabon et du monde entier, à ma famille biologique MOULACKA, à la famille NGUEMA, à ma famille artistique, aux ateliers IDA et à tous les gabonais et bien d’autres encore... », écrit la chanteuse pour faire oublier cette épisode trouble de sa vie.

En effet, plusieurs audios et vidéos d’elle ont fuité ces 2 dernières semaines sur la toile autour de son aventure avec le réalisateur gabonais Melchy Obiang. Dans certaines de ses fuites issues d’échanges privés, la chanteuse bien que mariée, n’hésite pas à avoir des propos salaces et torrides sur le célèbre réalisateur et leur idylle sexuelle à l’origine du divorce obtenu par son mari. Une affaire qui est devenue un véritable sujet de société questionnant l’infidélité féminine au sein de l’institution du mariage.

Et la chanteuse de reconnaitre que : « ces faits ont non seulement ternies l’image du corps christ mais ils ont également cause de la peine, colère, déception dans chaque cœur ». D’où son mea culpa à l’endroit de personnes blessées. « Je prends toute la responsabilité des faits et je comprends les reproches, les soutiens et les colères pour me rebâtir », ajoute-t-elle. Avant de conclure : « Que le Dieu, de mon père, qui prône la paix et le pardon m’aide à revenir plus forte ». Amen, pourrait-on dire !

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article