Journée mondiale

Port-Gentil : la Journée mondiale de l’enfant célébrée sous le sceau de l’inclusion

Port-Gentil : la Journée mondiale de l’enfant célébrée sous le sceau de l’inclusion
Port-Gentil : la Journée mondiale de l’enfant célébrée sous le sceau de l’inclusion © 2022 D.R./Info241

Port-Gentil, la capitale économique gabonaise a abrité ce samedi pour la première fois de son histoire, la célébration de la Journée mondiale de l’enfant, des droits de l’enfant. L’inclusion et la la non-discrimination est la thématique retenue par l’UNICEF. Durant plusieurs jours les panellistes se sont penchés sur les questions liées au handicap. Ont pris part à ce rendez-vous, les élus locaux, les experts formateurs, parents, éducateurs, acteurs de la justice ainsi que des congrégations religieuses.

Info241 sur Whatsapp

Il était question d’offrir aux enfants en situation de handicap la possibilité de s’exprimer et surtout être entendu. Dr Noël Marie Zagré en sa qualité de représentant de l’UNICEF au Gabon, n’a pas manqué d’interpeller tous les acteurs de la société afin qu’ils puissent participer à leur tour, à l’épanouissement des enfants dans tous les secteurs de la nation.

Une vue de la cérémonie de ce samedi

« L’UNICEF par ma voix vous remercie et vous exprimer toute sa gratitude. J’interpelle également tous les acteurs qui ont un espace de décision et d’influence, à créer des conditions permettant aux enfants de bien grandir et de se développer dans des meilleures conditions pour qu’ils soient des adultes de haute importance », a-t-il recommandé.

Pour sa part l’édile de Port-Gentil, Gabriel Tchango, s’est félicité de l’action de l’UNICEF visant à promouvoir les droits de l’enfant. « En nous inscrivant dans cette initiative, nous prenons l’engagement, ensemble, de relever le défi d’améliorer, année après année, le bien-être des enfants de notre ville. Les enfants nous regardent ! », a-t-il laissé entendre. AVant de rajouter : « notre défi est d’y lire les questionnements et y apporter les réponses appropriées ».

Il faut dire que cette cérémonie qui est la première dans la capitale économique, est le fruit d’un partenariat scellé entre la mairie de Port-Gentil et l’UNICEF dans le cadre du projet ’’ville amies des enfants’’. Pour les deux institutions il était question de promouvoir le droit à la non-discrimination des enfants vivant avec un handicap, promouvoir aussi le droit à l’inclusion dans les services sociaux de base et notamment les établissements préscolaires, les écoles primaires, secondaires et du supérieur de l’enseignement général et de la formation professionnelle et bien d’autres.

Une vue de l’assistance

« Accepter l’inclusion c’est entre autres l’acceptation par la famille d’un accompagnement en construisant des rampes d’accès, des fauteuils roulants, des béquilles et des appareils auditifs. C’est aussi leurs offrir un kinésithérapeute, un orthophoniste, un psychomotricien, un service de neurologie et des formations », a plaidé Annie Edwige Akendengue Djeni Adahodou, présidente du comité d’organisation.

Dans la province de l’Ogooué-Maritime on dénombre 464 enfants handicapés. 242 d’entre eux sont pris en charge par les OSC dont 147 filles et 95 garçons. On note également que 22 enfants en situation de handicap sont également pris en charge par la direction provinciale des affaires sociales de l’Ogooué-Maritime : 9 filles et 13 garçons. Par extension la province de l’Ogooué-Maritime enregistre 200 enfants scolarisés dans les établissements scolaires de Port-Gentil. Des chiffres non négligeables qui méritent un regard particulier.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article