Abus sexuels

Oyem : Un père incestueux violait à répétition sa fille de 9 ans jusqu’à ses 23 ans !

Oyem : Un père incestueux violait à répétition sa fille de 9 ans jusqu’à ses 23 ans !
Oyem : Un père incestueux violait à répétition sa fille de 9 ans jusqu’à ses 23 ans ! © 2022 D.R./Info241

Le Gabon n’en finit plus de compter ses pédophiles. Cette fois, c’est à Oyem (Woleu-Ntem) que les faits se sont produits durant plus de 14 ans. Salvador Bee Ondo, un ressortissant équato-guinéen, a été jeté à la prison centrale d’Oyem pour avoir abusé de sa fille jusqu’à ses 23 ans. Malgré une première dénonciation, le père incestueux aurait poursuivi ses sales besognes incestueuses durant de longues années avant la plainte déposée par la victime le 27 janvier dernier.

Info241 sur Whatsapp

Salvador Bee Ondo, la cinquantaine, croupit depuis vendredi dernier à la maison d’arrêt du quartier Peloton d’Oyem. Ce sujet équato-guinéen, installé au Gabon depuis plus de 20 ans, a fait subir le martyr à sa propre fille depuis ses 9 ans. Pourtant père de plusieurs filles, c’est sur cette dernière que sa libido pédophile et criminelle aura trouvé son terrain de prédilection.

La prison centrale d’Oyem où séjourne depuis vendredi le présumé violeur

Les faits se sont déroulés au quartier Adzabelone, dans le 2e arrondissement de la capitale septentrionale du Gabon. La victime pourtant fillette, subissait déjà les viols à répétition de son père. Après 3 premières années d’abus sexuels, elle décidera d’en informer sa mère qui ne prendra que très peu au sérieux les révélations de l’adolescente de 12 ans. La mère intimera tout de même l’ordre à son compagnon de cesser cette relation incestueuse, sans plus.

Une défaite pour la victime qui continuera à servir d’objet sexuel à son père jusqu’à ses 23 ans. Pour tenter de mettre fin à ces 14 années d’abus sexuels, la victime désormais adulte, fera une fugue du domicile familial d’Oyem pour se retrouver dans la ville voisine de Mitzic. Ce sont ses deux sœurs ainées intriguées par cette fugue qui, après l’avoir retrouvée, seront écœurées par l’effroyable vérité.

La victime accompagnée de ses sœurs, se rendront ainsi le 27 janvier à la brigade centre d’Oyem pour déposer une plainte contre Salvador Bee Ondo. Entendu à son tour, le père aurait enfin reconnu les faits. Ce qui a eu pour conséquence son placement sous mandat de dépôt au pénitencier de la ville où il aura tout le luxe de compter les jours jusqu’à son procès.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article