CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 26 /48h
Nombre de décès depuis mars 2020 163 +0

Situation vaccinale

Première dose 59 315
Seconde dose 40 925

% de la population

2,85%
1,97%

Situation globale

64 -4 40 925 25 370 +26
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Séismes à répétition

Le Gabon touché par un 3e tremblement de terre en l’espace de quelques jours

Le Gabon touché par un 3e tremblement de terre en l’espace de quelques jours
La localisation des 3 séismes survenus ces derniers jours © 2021 D.R./Info241

Le Gabon est particulièrement victime de séismes à répétition ces derniers jours. Après celui survenu samedi, un autre a été enregistré dimanche par des sismologues. Pour ne rien arranger, dans la nuit de mardi à mercredi à 00h07 et 56 secondes, le même phénomène s’est à nouveau produit dans le pays. Cette fois, l’épicentre de ce 3e tremblement de terre de magnitude 5,4 a été enregistré à 12,12 km de Mbigou (Ngounié).

Moov Africa

Lire aussi >>> Un séisme de magnitude 5,2 ressenti ce samedi dans plusieurs localités du Gabon

Comme les précédents, ce séisme n’aura duré qu’une trentaine de secondes. Là encore, sans faire de dégât matériel notable. Il est cependant de plus grande magnitude que celui de dimanche (4,4) près d’Eloum (Moyen-Ogooué) et de celui de samedi (5,2) près de Nzongomintangui (Moyen-Ogooué). Les principales villes touchées se situent entre les provinces du Moyen-Ogooué et de la Ngounié.

Devant la multiplicité de ces phénomènes, le ministre de l’Environnement le gabono-britannique Lee White a écarté ce mercredi sur Twitter les craintes d’un tremblement de terre de grande ampleur. « Est ce qu’on risque un tremblement de terre beaucoup plus fort ? Non ! Pourquoi ? Car le Gabon, contrairement à d’autres pays, comme la région de d’Agadir au Maroc, n’est pas traversé par des grandes failles », a indiqué le ministre.

Les tweets du ministre de l’Environnement sur ces phénomènes naturels

Dans un autre tweet, Lee White cite le géologue Abderrazak El Albani, professeur à l’université de Poitiers (France) pour expliquer le phénomène. « C’est normale », indique-t-il dans un français approximatif. Ces tremblements de terre seraient dus « au fonctionnement normal des failles à cause de l’ouverture continue produit au milieu de l’Atlantique qui repousse les continents, Africains et Américains », croit-il savoir de cet expert.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article