Web-Stat analytics
Pandémie mondiale

Coronavirus : cinq choses essentielles à savoir sur la pandémie de Covid-19

Coronavirus : cinq choses essentielles à savoir sur la pandémie de Covid-19
Coronavirus : cinq choses essentielles à savoir sur la pandémie de Covid-19 © 2020 D.R./Info241

Avec la découverte officielle d’un premier cas de coronavirus au Gabon, la rédaction d’Info241 a glané pour vous les cinq choses à savoir sur la pandémie de Covid-19. En effet, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a élevé mardi cette épidémie, dont les premiers cas se sont révélés en Chine, en pandémie. Que faut-il savoir sur cette pandémie dont l’ampleur ne cesse de croître à travers le monde ?

Lire aussi >>> Coronavirus au Gabon : les autorités ont pris quatre jours pour détecter un premier cas !

1) Quelle est la différence entre une épidémie et une pandémie ?

Avant l’annonce faite le 11 mars par l’OMS, le coronavirus avait été qualifié par l’agence onusienne d’épidémie. Ceci signifie que la maladie s’est propagée à de nombreuses personnes et à de nombreuses communautés en même temps. Qualifier de pandémie l’épidémie de coronavirus signifie que la maladie s’est officiellement propagée dans le monde entier.

Les cas de Covid-19 en Afrique au 13 mars

2) Faut-il être maintenant plus inquiet au sujet du coronavirus ?

Qualifier l’épidémie de Covid-19 de pandémie ne signifie pas que le virus est devenu plus mortel, mais il s’agit simplement d’une reconnaissance de sa propagation à l’échelle mondiale. Le directeur général de l’OMS, Dr. Tedros Adhananon Ghebreyesus, a insisté sur le fait que la qualification de pandémie ne change pas l’évaluation de la menace posée par le virus. « Cela ne change pas ce que fait l’OMS, et cela ne change pas ce que les pays devraient faire  », a-t-il souligné.

Le patron de l’OMS a également appelé le monde à ne pas se focaliser sur le mot « pandémie  », mais à se concentrer plutôt sur cinq actions nécessaires : la prévention, la préparation, la santé publique, le leadership politique et l’aide et l’attention aux personnes.

Le chef de l’OMS a reconnu que la propagation du Covid-19 est la première pandémie à être causée par un coronavirus (c’est-à-dire n’importe quelle grande variété de virus qui causent des maladies allant du rhume à des maladies plus graves). Cependant, il a également souligné que tous les pays peuvent encore changer le cours de cette pandémie, et qu’elle est la première qui puisse être réellement contrôlée.

3) Que devraient faire les pays tel que le Gabon ?

L’OMS a réitéré son appel aux pays pour qu’ils détectent, testent, traitent, isolent, localisent et mobilisent leurs populations, afin de garantir que ceux qui n’ont qu’une poignée de cas puissent empêcher une propagation plus large. Bien que 118.000 cas aient été signalés dans 114 Etats, plus de 90% de ces cas sont regroupés dans quatre pays seulement : la Chine, l’Italie, la Corée du Sud et l’Iran.

Une équipe médicale en intervention

Dans deux de ces pays (la Chine et la Corée du Sud), le nombre de nouveaux cas est, selon les termes de l’OMS, « en baisse sensible ». 81 pays n’ont pas encore signalé de cas de Covid-19 et, dans 57 pays, seuls 10 cas ou moins ont été signalés. Le nouveau coronavirus reste cependant préoccupant si de nombreux pays n’agissent pas assez rapidement ou ne prennent pas les mesures urgentes et agressives qui, selon l’OMS, sont nécessaires.

Même avant l’annonce de la pandémie, l’OMS préconisait que chaque pays adopte une approche gouvernementale interministérielle pour faire face à la crise, soulignant que chaque secteur, et pas seulement celui de la santé, est touché. Même les pays dans lesquels le virus s’est propagé dans toute une communauté, ou au sein de grands groupes de population, peuvent encore renverser la tendance de la pandémie, a déclaré le Dr. Tedros, ajoutant que plusieurs pays ont montré que le virus pouvait être supprimé et contrôlé.

4) Que dois-je faire ?

Il est compréhensible de ressentir de l’anxiété face au coronavirus. Cependant, l’OMS souligne que si vous n’êtes pas dans une zone où le Covid-19 se propage, ou si vous n’avez pas voyagé dans une zone où le virus se propage, ou si vous n’avez pas été en contact avec un patient infecté, votre risque d’infection est faible.

Néanmoins, nous avons tous la responsabilité de nous protéger et de protéger les autres. Voici quelques recommandations essentielles :

  • Se laver régulièrement et soigneusement les mains avec du savon.
  • Maintenir au moins un mètre de distance de toute personne qui tousse ou éternue
  • Eviter tout contact physique lorsque vous saluez quelqu’un.
  • Eviter de toucher vos yeux, votre nez et votre bouche.
  • Couvrir sa bouche et son nez avec un coude plié ou un mouchoir jetable lorsqu’on tousse ou éternue.
  • Rester à la maison et consulter un médecin auprès des prestataires de santé locaux si on ne se sent pas bien.

Bien que le virus infecte les personnes de tous âges, il existe des preuves que les personnes âgées (60 ans et plus) et celles qui ont des problèmes de santé sous-jacents (comme les maladies cardiovasculaires, le diabète, les maladies respiratoires chroniques et le cancer) sont plus à risque.

Il est conseillé aux personnes appartenant à ces catégories de prendre des mesures supplémentaires, notamment de veiller à ce que toutes les personnes qui viennent leur rendre visite se lavent les mains, de faire en sorte que les surfaces des maisons soient nettoyées et désinfectées régulièrement et de préparer un plan en prévision d’une épidémie au sein de leur communauté.

L’OMS et d’autres agences des Nations Unies ont souligné l’importance de la solidarité et d’éviter de stigmatiser des personnes ou des groupes durant cette pandémie. « Nous sommes dans le même bateau », a déclaré mercredi le Dr. Tedros, exhortant chacun à « faire les bonnes choses avec calme et à protéger les citoyens du monde ».

5) Où puis-je obtenir des informations fiables ?

Le meilleur endroit pour obtenir des informations fiables est le site internet de l’OMS https://www.who.int/fr. Sur ce site, vous pouvez trouver des conseils complets, y compris sur la façon de minimiser le risque de propagation ou d’attraper le Covid-19. Le site est mis à jour quotidiennement, alors vérifiez le régulièrement.

Au Gabon, les autorités sanitaires recommande si vous présentez des symptômes de la grippe (fièvre, toux, éternuements, difficultés à respirer) après un voyage dans un pays où l’épidémie est déclarée : de ne pas se rendre dans une structure sanitaire ou chez votre médecin traitant mais de plutôt appeler le numéro gratuit 1410.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article