Conclave gouvernemental

Clôture des Assises gabonaises sur le conflit homme-éléphant et ses 5 milliards pour 2022

Clôture des Assises gabonaises sur le conflit homme-éléphant et ses 5 milliards pour 2022
Clôture des Assises gabonaises sur le conflit homme-éléphant et ses 5 milliards pour 2022 © 2021 D.R./Info241

Ouvertes mercredi, les toutes premières Assises nationales le conflit homme-éléphant ont fermé leurs portes vendredi avec une promesse de financement de 5 milliards pour l’année 2022 pour parvenir à une « cohabitation » plutôt qu’à un conflit. Organisé par le gouvernement gabonais, l’évènement de 3 jours a vu la participation de plus de 120 personnes venues de l’intérieur du pays dont les victimes d’éléphants et la présence du gouvernement kenyan et de l’ONG Space for Giants.

Info241 sur Whatsapp

Lire aussi >>> Le Gabon se donne 3 jours pour repenser la gestion du conflit homme-éléphant

Le gouvernement gabonais s’emploie à résoudre et à mieux gérer le conflit homme-éléphant en zones rurales et éviter les drames enregistrés dans le pays. Après 3 jours de travaux, les toutes premières Assises nationales ont débouché sur l’approbation de la stratégie nationale sur les conflits hommes faunes, du plan d’action et de la feuille de route associée. Une stratégie dont les tenants seront présentés prochainement au gouvernement pour adoption finale.

La photo de famille des participants à ces assises

« Sur la question de la compensation des victimes de ce conflit, le Gouvernement a prévu, dans la loi de finances 2022, une enveloppe budgétaire de deux milliards pour traiter de cette question », a promis le ministre des Eaux et Forêts, Lee White, dont le ministère a abrité les assises à Libreville. Une enveloppe budgétaire qui s’est alourdie par la promesse de financement de 3 milliards de Space for Giants. Soit une enveloppe globale de 5 milliards pour l’année prochaine.

« En ce qui concerne les battues administratives, les clarifications nécessaires seront apportées afin qu’il ne persiste plus de confusion, notamment dans l’exercice de la légitime défense et sur les modalités pratiques de réalisation des battues administratives », a rajouté Lee White dans son discours de clôture. Avant de renchérir que « S’agissant des mesures d’atténuation, le Gouvernement s’est engagé à poursuivre le programme national de sensibilisation et d’implantation des barrières électriques sur l’ensemble du territoire national ».

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article