Séjour au Vatican

Ali Bongo s’offre un séjour de travail de 3 jours au Vatican dès ce mardi

Ali Bongo s’offre un séjour de travail de 3 jours au Vatican dès ce mardi
Ali Bongo s’offre un séjour de travail de 3 jours au Vatican dès ce mardi © 2022 D.R./Info241

Ali Bongo renoue avec les voyages à l’étranger. Selon un communiqué de la Présidence gabonaise parvenu lundi soir à la rédaction d’Info241, il effectuera un séjour de 72h dans l’Etat de la Cité du Vatican, le 4e du genre depuis son arrivée à la tête du Gabon à la suite de la mort de son père en 2009. Au menu de ces 3 jours, Ali Bongo devrait notamment avoir un tête-à-tête avec le Pape François.

Info241 sur Whatsapp

Le Gabon veut redynamiser des liens d’amitié et de coopération qui le lient au Vatican. C’est l’objectif affiché de ce séjour de 3 jours d’Ali Bongo chez le Pape François dès ce mardi. Ali Bongo devrait ainsi s’entretenir avec le Saint-Père pour se féliciter de l’excellence des relations qui unissent le Gabon au Vatican, précise le communiqué officiel des autorités gabonaises.

« Cet entretien devrait également leur permettre d’une part, d’examiner les sujets d’intérêt commun, notamment la volonté du chef de l’Etat d’accueillir dans notre pays une Nonciature de plein exercice dans un futur proche », rajoute le communiqué de la Présidence gabonaise. En marge de ce déplacement, le Gabon s’était réjoui de la désignation d’un nouveau nonce apostolique dans le pays.

Mais aussi de la réactivation de la commission mixte de suivi de l’accord-cadre entre le Gabon et le Vatican signé à Libreville le 12 décembre 1997. Pour rappel, Ali Bongo avait immédiatement après sa prise de pouvoir, séjourné le 10 décembre 2009 avec le Pape Benoît XVI. Puis assisté aux canonisations des papes Jean XXIII et Jean-Paul II respectivement le 19 mars 2013 et le 27 avril 2014.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article