23:09

Crise post-électorale

Jean Ping annonce un nouveau cap de prise imminente du pouvoir présidentiel au Gabon


Politique
  • Jean Ping annonce un nouveau cap de prise imminente du pouvoir présidentiel au Gabon © 2017 D.R./Info241
Publié le 14 août 2017 à 13h20min

La prise du pouvoir serait plus qu’imminente pour celui qui se présente toujours comme le président « élu » du Gabon. Jean Ping, qui revendique toujours sa victoire à la dernière présidentielle, a dans une adresse relayée samedi à l’endroit de la diaspora gabonaise d’Eurasie qui organisait la 50e marche de la résistance à Paris, fixé un nouveau cap pour la « reconstruction du pays » en annonçant sa prise du pouvoir présidentiel, imminente en République gabonaise.

L’ancien président de la Commission de l’Union africaine ne faiblit pas face au régime despotique d’Ali Bongo. Jean Ping se montre désormais plus que déterminé à tourner la page de 50 ans d’une dictature Bongo-PDG au Gabon. S’adressant à la diaspora gabonaise tout en lui rendant un hommage national et patriotique pour sa capacité de résilience, Jean Ping a déclaré ce qui suit : « Mes chers compatriotes de la diaspora vous avez exprimé depuis 50 semaines. Oui 50 semaines sans interruption votre engagement patriotique pour un Gabon libre en des lieux emblématiques des pays amis, berceaux et vecteurs des principes démocratiques ».

Selon la tête de fil de la coalition pour la Nouvelle République, Jean Ping, « cette constance dans l’engagement que vous avez en partage avec tous vos compatriotes à travers le monde marquera on en point douté la mémoire de l’humanité de ce XXIe siècle. Vous faites partie d’un peuple un et indivisible, le peuple gabonais dont la force du lien et son caractère indéfectible ne se sera autant manifesté qu’à la faveur de la présente épreuve qui nous est imposée à tous par les aléas de l’histoire ».

En rendant un vibrant hommage à la diaspora, le diplomate gabonais qui se présente comme président élu de la République du Gabon a martelé ce qui suit : « Mais en tant que diaspora vous avez mérité de notre nation d’être distinguée et de recevoir la reconnaissance de la patrie. Vous savez déjà que votre noble sacrifice n’aura pas été vain. Après la résistance, nous rentrons dans le temps de la reconstruction. Ce qui nous attend, ce n’est pas seulement la reconstruction matérielle, chacun de nous doit se reconstruire. Notre vivre-ensemble doit se reconstruire pour renouveler assurément les fondations matérielles et spirituelles du pays. Ensemble, nous avons résisté. Ensemble, nous reconstruirons le Gabon ».

Un message fort symbolique que d’aucuns ont qualifié par méprise et mésinterprétation de renoncement de la résistance. Faux, assènent les partisans de Jean Ping. Bien au contraire, pour eux il s’agit d’un nouveau cap pour l’alternance démocratique au Gabon. Allant de son commentaire, l’enseignant chercheur, Jean Paul Rekanga a indiqué : « Donc le message de Jean Ping à la diaspora, ce samedi, reste incompréhensible pour certains ? Fallait-il donc qu’il vous le dise en myènè, sa langue maternelle, pour que vous le compreniez ? Sachez-le, la Résistance a vaincu la dictature, bien que vos yeux ne parviennent pas encore à voir cette réalité connue des seuls initiés (politiques aguerris, diplomates chevronnés, résistants sincères, etc) ».

Avant de préciser tout en assurant que « Jean Ping peut donc rendre un hommage mérité à la diaspora, fer de lance du combat pour la libération du Gabon. Il peut dire à la diaspora la priorité qui sera la sienne, une fois installé au pouvoir. Il s’agit précisément de reconstruire un pays ruiné politiquement, économiquement, socialement, culturellement et spirituellement par 7 ans d’une gestion catastrophique du pouvoir d’Ali Bongo ».


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile