Justice

Valises d’argent du Congo : l’opposant Guy Nzouba Ndama libre, mais assigné à résidence !

Valises d’argent du Congo : l’opposant Guy Nzouba Ndama libre, mais assigné à résidence !
Valises d’argent du Congo : l’opposant Guy Nzouba Ndama libre, mais assigné à résidence ! © 2022 D.R./Info241

Les ennuis judiciaires de l’opposant Guy Nzouba Ndama ne sont pas prêts de connaitre leur épilogue. Après avoir été transféré manu militari de Franceville (Haut-Ogooué) à Libreville dans la nuit de lundi, l’ancien président de l’Assemblée nationale a été présenté devant le Tribunal spécial du parquet de la capitale mardi après-midi. Devant les garanties de ses moyens de représentation, le juge d’instruction a confirmé sa liberté provisoire avec assignation à résidence et sous contrôle judiciaire. Une demi victoire pour son avocat et ses soutiens.

Info241 sur Whatsapp

Lire aussi >>> L’opposant Guy Nzouba Ndama arrêté avec des valises d’argent en provenance du Congo

« Le juge a fait application des dispositions communes de la Constitution et du Code de procédure pénal, qui font de la liberté le principe », a déclaré hier à l’AGP Me Anges Kevin Nzigou, avocat du mis en cause. « En l’occurrence, rien ne justifiait qu’il soit placé en détention préventive eu égard simplement au statut social de mon client, qui est président d’un parti politique reconnu, qui a exercé de hautes fonctions. Rien ne justifiait qu’il soit détenu car il faut lui reconnaître la présomption d’innocence », a-t-il poursuivi.

Lire aussi >>> Affaire Nzouba : la justice gabonaise dépouille l’opposant de son argent et se l’approprie illico !

L’on connait également depuis hier les lourds chefs d’accusation qui pèsent contre le leader du principal parti d’opposition du pays. Il s’agit de griefs d’association de malfaiteurs, blanchiment de capitaux, corruption active et atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation. Des crimes et délits prévus et punis par les articles 64-3, 133, 193, 194, 378, et suivant du Code pénal. De quoi placer l’opposant et ancien vice-président du parti au pouvoir dans un tourbillon judiciaire qui n’est pas prêt de prendre fin d’aussitôt. Son parti, Les Démocrates (LD), a dénoncé mardi après-midi un procès politique.

Séraphin Akuré-Davin, s’exprimant hier sur la situation du président de LD

« Le bureau exécutif national et les membres du parti sui suivent de près cette situation a tenu ce mardi 20 septembre au siège du parti, une réunion de crise », a indiqué hier Séraphin Akuré-Davin, président honoraire de LD. Dénonçant une « arrestation arbitraire et scandaleuse », le parti a invité l’opinion à « n’accorder aucune considération à toutes ces manœuvres mises en branle pour détourner la conscience du peuple de la mauvaise gestion du pays, source de la misère qui tue chaque jour dans nos familles ».

Lire aussi >>> Affaire Nzouba : l’opposant transféré à Libreville par des agents de la DGR lourdement armés

Pour rappel, l’opposant et ancien baron du régime Bongo avait été arrêté samedi par des gendarmes alors qu’il revenait d’un court séjour au Congo. Les agents qui visiblement connaissait à l’avance le contenu de la cargaison qu’il transportait dans son pick-up, n’ont fouillé que 3 des 4 valises du véhicule. Ils sont tombés sur des fonds de l’ordre de 1,1190 milliard en coupures de 10 000 FCFA. L’argent a aussitôt été confisqué et reversé illico presto le lendemain, dans les caisses du Trésor public selon le parquet de Franceville. Affaire à suivre.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article