CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 389
Nombre de décès depuis mars 2020 183 +5

Situation vaccinale

Première dose 100 884
Seconde dose 76 508

% de la population

4,86%
3,68%

Situation globale

1 607 +517 76 508 29 515 +289
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Faits divers

Un oncle tente de couper à la machette le bras de son neveu pour 500 FCFA à Mouila

Un oncle tente de couper à la machette le bras de son neveu pour 500 FCFA à Mouila
Un oncle tente de couper à la machette le bras de son neveu pour 500 FCFA à Mouila © 2021 D.R./Info241

La ville de Mouila (Ngounié, sud du Gabon) continue d’être le théâtre de faits divers inquiétants. Cette fois c’est un oncle violent qui a été écroué la semaine dernière à la prison centrale de la localité pour avoir agressé à la machette son neveu d’à peine 15 ans. Et pour cause, l’adolescent serait accusé par son oncle de lui avoir dérobé la modique somme de 500 FCFA. Lors de cette « correction » à l’arme blanche, l’oncle en colère a failli couper le bras de son neveu à la machette.

Moov Africa

Quel diable a bien pu piquer Athanase Moundounga pour s’en prendre aussi violemment sur le fils de sa sœur ? Ce compatriote de 49 ans s’est rendu coupable de coups et blessures sur son neveu de 15 ans qu’il avait décidé de corriger pour récupérer les 500 FCFA prétendument volés. Les faits remontent à la nuit du 18 au 19 juillet au quartier Didjanou dans le deuxième arrondissement de la commune de Mouila.

Ce soir là, ivre de colère Athanase Moundounga a fait une irruption nocturne au domicile de sa sœur, Sidonie Iboundou, pour donner une sacrée fessée à son neveu accusé de vol. Ce sont les cris de l’adolescent qui finiront par réveiller la mère de la victime qui était endormie. A son réveil, la mère qui connaissait les antécédents de violence de son frère, découvrira peinée l’incident et le bras ensanglanté de son fils.

Conduit au centre hospitalier régional de Mouila, c’est là-bas que l’alerte contre l’oncle violent sera donnée au commissariat de police par la structure sanitaire. Saisis, les policiers finiront par mettre la main sur l’agresseur familial avant de le voir jeté en prison en attendant son procès. L’adolescent violenté s’en est finalement sorti avec une grave blessure au bras nécessitant 9 points de suture.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article