L'info en bref...

Tensions RDC-Rwanda : la police rwandaise abat un militaire congolais près de la frontière

Tensions RDC-Rwanda : la police rwandaise abat un militaire congolais près de la frontière
Tensions RDC-Rwanda : la police rwandaise abat un militaire congolais près de la frontière © 2022 D.R./Info241

Info241 sur Whatsapp

Un soldat congolais « armé » et « non identifié » a été abattu, vendredi matin, par la police rwandaise au moment où il tentait de tirer sur des civils et des policiers rwandais après avoir franchi la frontière avec le Rwanda, a déclaré l’armée rwandaise dans un communiqué. « Ce matin aux environs de 08h45, un soldat congolais non identifié et armé d’un fusil AK47 a traversé la frontière rwandaise dans le district de Rubavu et a commencé à tirer sur les agents de sécurité rwandais ainsi que sur des civils (…) Un officier de police rwandais a tiré sur lui pour protéger les civils et les agents de sécurité », a déclaré l’armée rwandaise.

Le soldat congolais a été abattu « à 25 mètres de la frontière sur le sol rwandais  » et l’armée rwandaise en a informé les « autorités congolaises ». Depuis fin mars dernier, le climat sécuritaire s’est détérioré à l’est de la RDC après que le mouvement rebelle M23 a repris les armes. Cette rébellion à dominante tutsi, vaincue en 2013 par l’armée congolaise et les Casques bleus de la mission de l’ONU, a repris les armes fin 2021, en reprochant aux autorités congolaises de ne pas avoir respecté un accord pour la démobilisation et la réinsertion de ses combattants.

La RDC accuse son voisin, le Rwanda, d’être derrière ce mouvement. Ce que Kigali continue à nier en bloc. Les relations entre la RDC et le Rwanda sont tendues depuis l’arrivée massive il y a près de 30 ans dans l’est de la RDC de Hutu rwandais accusés d’avoir massacré des Tutsi lors du génocide rwandais de 1994. Elles s’étaient réchauffées avec l’accession au pouvoir en RDC en janvier 2019 de Félix Tshisekedi, mais la résurgence du M23 et l’intensification des combats ces dernières semaines ont ravivé les tensions.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève