Viol sur mineure

Mouila : Un papy-violeur abuse sexuellement de la fille de ses voisins contre 2 000 FCFA !

Mouila : Un papy-violeur abuse sexuellement de la fille de ses voisins contre 2 000 FCFA !
Mouila : Un papy-violeur abuse sexuellement de la fille de ses voisins contre 2 000 FCFA ! © 2022 D.R./Info241

La libido criminelle des gabonais ne faiblit pas l’âge, au contraire. Un gabonais de 60 ans a été jeté dernièrement en prison pour avoir abusé sexuellement d’une mineure de moins de 18 ans dans la commune de Mouila (Ngounié, sud du Gabon). Un crime contre lequel, le « papy » a tenté d’acheter le silence de sa victime avec 2 000 FCFA en espèces et en cadeau : un téléphone portable.

Info241 sur Whatsapp

Jean-Jacques Lieutenant, un gendarme à la retraite, vient de s’offrir un long séjour en prison. L’homme de 60 ans n’a pas trouvé mieux que s’en prendre à la fille de ses voisins qui ne se doutait pas des vues qu’avait cet homme marié sur elle. Les faits se sont déroulés le 27 février au quartier Mangui dans le 2e arrondissement de la ville de Mouila, rapportent notamment nos confrères de l’Union.

Ce jour-là, le voisin-violeur profitant de l’absence de sa femme, demandera l’autorisation à ses voisins pour que leur fille lui fasse la cuisine chez lui. Ce que les parents de la victime n’ont trouvé aucune objection, connaissant bien ce voisin et son âge avancé. Sauf qu’après avoir fait la cuisine, Jean-Jacques Lieutenant réclame également à la jeune fille de lui faire son lit. Ce que ne refusera pas non plus la victime qui s’exécutera.

Sauf qu’une fois dans la chambre du gendarme, notre papy suivra la jeune fille avant de refermer la porte et abuser de la fille de ses voisins sans le moindre remord. Après son acte, il remettra à sa victime un cadeau et une modique somme d’argent. Sauf que de retour chez elle, la victime qui était en larmes, sera questionnée sur les raisons de son état. C’est ainsi qu’elle révèlera à ses parents le pot aux roses.

Jean-Jacques Lieutenant sera aussitôt pris à partie avant qu’une plainte ne soit déposée contre lui. Les policiers n’auront aucun mal à obtenir les aveux de leur ancien collègue à la retraite. Ce qui conduira le lendemain, le 28 février, à la mise en place de sa détention préventive au pénitencier de Mouila où il aura tout le temps de méditer sur les conséquences de sa libido débordante, lui qui vivait pourtant avec son épouse.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article