CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 389
Nombre de décès depuis mars 2020 183 +5

Situation vaccinale

Première dose 100 884
Seconde dose 76 508

% de la population

4,86%
3,68%

Situation globale

1 607 +517 76 508 29 515 +289
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Insolite

Mouila : Trois gabonais violent une jeune fille de 15 ans séropositive sans être infectés

Mouila : Trois gabonais violent une jeune fille de 15 ans séropositive sans être infectés
Mouila : Trois gabonais violent une jeune fille de 15 ans séropositive sans être infectés © 2021 D.R./Info241

La ville de Mouila (Ngounié, sud du Gabon) a été le théâtre de faits plutôt insolites. Une jeune gabonaise de 15 ans qui sortait à l’insu des ses parents, s’adonnait allègrement à des activités nocturnes très arrosées pour son jeune âge. Trois de ses amants, tous adultes, ont été écroués la semaine dernière pour viol au pénitencier de Mouila. Cerise sur le gâteau, l’on apprendra la séropositivité au VIH/Sida de la jeune victime et séronégativité des trois violeurs présumés.

Moov Africa

Freddy Christopher Moundambi (28 ans), Aimé Roche Mbadinga (25 ans) et Jean-Louis Mihindou (65 ans) sont dans les mailles de la justice gabonaise. Et pour cause, ces trois adultes auraient abusé d’une mineure de 15 ans lors de virées nocturnes. Une affaire de viol comme en connait le pays sauf que la victime, visiblement très précoce, a été diagnostiquée positive au VIH/Sida et ses bourreaux non.

Les faits remontent à mars dernier, rapportent ce jeudi nos confrères de L’Union. La jeune fille élève dans un lycée de la ville se plaindra à ses parents d’un accès de paludisme. Comme en pareille circonstance, son père laborantin de formation, lui fera passer des examens pour en savoir. C’est au cours de ceux-ci que les parents apprendront la vie sexuelle tumultueuse de leur fille, déclarée séropositive. La gamine sera alors cuisiné en détail sur ses sorties et ses accompagnateurs.

C’est alors que les noms de Freddy Christopher Moundambi, Aimé Roche Mbadinga et Jean-Louis Mihindou sortiront des aveux de la jeune fille. Une plainte est aussitôt déposée contre eux permettant de mettre la main sur les violeurs présumés. Les mis en cause reconnaitront les faits lors de leur audition par la police. Le plus âgé des trois hommes, a notamment indiqué avoir appâté le jeune fille avec de l’argent pour avoir des rapports sexuels avec elle. Une bien sordide affaire que devra démêler le tribunal de Mouila.

En attendant, les trois hommes ont été écroués le 27 septembre dernier à la prison centrale de Mouila où ils sont poursuivis pour viol sur mineure. Ils devraient avoir du temps pour méditer sur leur acte et leurs conséquences même si, ils s’en sortent sans contracter la maladie du siècle que porte et avec laquelle devra composer la jeune fille pour le reste de sa vie.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article