Charnier

Mali : Le procureur de la République ouvre une enquête sur le charnier découvert à Gossi

Mali : Le procureur de la République ouvre une enquête sur le charnier découvert à Gossi
Mali : Le procureur de la République ouvre une enquête sur le charnier découvert à Gossi © 2022 D.R./Info241

Le procureur de la République près le tribunal militaire de Bamako a annoncé, mardi, l’ouverture d’une enquête à la suite la découverte d’un charnier à Gossi, dans le cercle de Gourma-Rharouss, dans la région de Tombouctou. « Le Procureur de la République près le Tribunal militaire de Bamako porte à la connaissance de l’opinion que suite à la découverte d’un charnier à Gossi, cercle de Gourma-Rharouss dans la région de Tombouctou, une enquête a été ouverte », indique-t-on dans un communiqué.

Info241 sur Whatsapp

Selon le document, ’’le samedi 23 avril 2022, le procureur conformément à ses prérogatives de police judiciaire s’est rendu à Gossi pour faire toute la lumière sur ces faits. Il était accompagné d’un médecin légiste, d’une équipe de police technique et scientifique (PTS) et d’enquêteurs du service d’investigations judiciaires (SIJ) de la gendarmerie nationale  ». La même source précise que «  les premiers éléments feront l’objet d’un procès-verbal d’enquête préliminaire transmis à qui de droit pour toutes fins utiles  ».

Pour rappel, l’armée malienne avait annoncé, vendredi soir, avoir saisi le ministère de la Défense pour l’ouverture d’une enquête sur le charnier découvert près de la base avancée de Gossi, anciennement occupée par l’armée française, précisant que « l’état de putréfaction avancée des corps indique que ce charnier existait bien avant la rétrocession  ».

L’armée française affirme de son côté avoir filmé, mercredi 20 avril, des "mercenaires" russes du groupe Wagner à Gossi dans le nord du Mali en train d’enterrer des corps près de la base avancée de l’Opération Barkhane, récemment remise aux forces armées maliennes, ont rapporté des médias français.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article