CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32 -45
Nombre de décès depuis mars 2020 158 +1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Législatives 2018

Le Gabon ferme à nouveau ses frontières jusqu’à dimanche minuit

Le Gabon ferme à nouveau ses frontières jusqu’à dimanche minuit
Le Gabon ferme à nouveau ses frontières jusqu’à dimanche minuit © 2018 D.R./Info241

Rien à voir avec les ennuis de santé d’Ali Bongo, le Gabon a décidé de la fermeture jusqu’à dimanche à 24h00 de ses frontières. A l’origine de cette mesure gouvernementale, le second tour des législatives qui a lieu ce samedi dans 59 circonscriptions électorales du pays. Outre les frontières fermées, les bars et autres débits de boissons ont été également frappés de mesure de fermeture du vendredi 26 octobre à 20h au samedi 27 octobre à 24h. Mesure restreinte aux localités électorales.

Moov Africa

Comme il est désormais de coutume en période électorale, le ministre de l’Intérieur Lambert Matha a pris mercredi un arrêté n°00755 portant fermeture des frontières maritimes et terrestres. Contrairement à un autre arrêté pris contre les débits de boissons, tout de même circonscrit aux seules circonscriptions où un second tour aura lieu ce samedi, la fermeture des frontières concernera l’ensemble du pays.

Lire aussi >>> Ali Bongo souffrant, est hospitalisé depuis plusieurs jours en Arabie Saoudite !

Des mesures inscrites dans plusieurs textes de loi gabonais, comme le rappelle la copie de l’arrêté parvenu à la rédaction d’Info241. Ainsi, les « frontières maritimes et terrestres seront fermées du vendredi 26 octobre à 00h au dimanche 28 octobre à 24h00 », stipule l’article 2 de l’arrêté. Et de préciser que « durant cette période, aucune autorisation d’entré ou de sortie ne sera délivrée ».

Comme en pareil circonstance, rappelle l’arrêté gouvernemental, c’est aux différents commandants en chef de la gendarmerie et de la police nationale de faire appliquer ces mesures sur le terrain.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article