Jalousie

Ivre de jalousie, un jeune gabonais de 25 ans roue de coups sa copine et son rival à Bitam

Ivre de jalousie, un jeune gabonais de 25 ans roue de coups sa copine et son rival à Bitam
Ivre de jalousie, un jeune gabonais de 25 ans roue de coups sa copine et son rival à Bitam © 2022 D.R./Info241

La jalousie est très mauvaise conseillère. Un jeune gabonais de 25 ans l’aura appris à ses dépends puisqu’il séjourne depuis cette semaine au célèbre pénitencier d’Oyem (Woleu-Ntem, nord du Gabon). Et pour cause, il a agressé le week-end dernier sa copine et mère de son fils après l’avoir surpris avec un autre homme de 20 ans qui pourrait bien être son rival. Celui-ci a été grièvement blessé par le forcené.

Info241 sur Whatsapp

Edery-Stanel Abessolo Allogho (25 ans) n’est plus un homme libre. Ivre de jalousie, ce jeune gabonais aurait à la fois agressé sa copine et un autre jeune homme qui se trouvait dans la chambre de sa petite amie, le tout en pleine nuit. Les faits se sont déroulés dans la nuit de samedi à dimanche dernier à Bitam, rapportent ce samedi nos confrères de l’Union.

Le soir des faits, l’amant jaloux s’était rendu au domicile de sa dulcinée avec qui il entretenait une relation amoureuse sans histoire depuis deux ans. Les tourtereaux venaient même d’avoir un nourrisson âgé de seulement trois mois. C’est d’ailleurs pour ce bébé que le père du garçonnet se rendait chez la mère du petit : remettre des vêtements du nouveau-né.

Sauf qu’une fois sur les lieux, sa petite amie refusera de le laisser entrer dans sa chambre. Ce qui éveillera les soupçons d’Edery-Stanel Abessolo Allogho. Il finira par forcer la porte et grande sera sa surprise d’y voir un jeune homme de 20 ans qu’il soupçonnait déjà de lui taper dos. Sa copine et son « rival » pris en flagrant délit, notre amoureux vengeur s’en prendra d’abord à sa copine.

Il roua de plusieurs coups cette dernière devant son autre amant présumé qui n’a pas bougé le petit doigt pour la défendre. Sa colère assouvie sur son amie, notre amant prétendument cocufié décidera de rentrer chez lui. Mais en chemin, il reviendra sur ses pas pour cette fois s’en prendre à son rival mais cette fois à l’aide d’une bouteille cassée.

Le forcené finira pas enfoncer son arme blanche à l’épaule de son rival ainsi qu’à divers endroits de son corps. Craignant à son tour pour sa vie, la copine martyrisée prendra ses jambes à son coup pour se rendre dans au commissariat avec à la clé une plainte pour coups et blessures. Edery-Stanel Abessolo Allogho sera immédiatement mis aux arrêts avant d’être placé sous mandat de dépôt à la prison du Peloton d’Oyem.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article