CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 73 +41
Nombre de décès depuis mars 2020 159 +1

Situation vaccinale

Première dose 35 228
Seconde dose 15 268

% de la population

1,69%
0,73%

Situation globale

290 -152 15 268 24 958 +73
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Course à l’emprunt

Endettement : le Gabon rêve de conclure à nouveau un emprunt auprès du FMI

Endettement : le Gabon rêve de conclure à nouveau un emprunt auprès du FMI
La ministre gabonais de l’Economie Nicole Janine Lydie Roboty-Mbou, © 2021 D.R./Info241

Alors que l’endettement du Gabon continue de franchir de nouveaux paliers vertigineux, le gouvernement gabonais continue de convoiter de nouveaux emprunts. Hier, la ministre de l’Economie, Nicole Janine Lydie Roboty-Mbou, n’a pas caché que des négociations étaient en cours notamment avec le Fonds monétaire international (FMI) pour obtenir de nouveaux prêts pour le pays. Ce, alors que les mesures sanitaires gouvernementales contraignantes continuent de retarder la relance de l’économie désormais fondée sur le Plan d’accélération de la transformation (PAT).

Moov Africa

Alors qu’Ali Bongo avait promis de réduire la dette publique du pays, le gouvernement gabonais est ainsi contraint de le faire mentir à nouveau. Dans une interview accordée mardi au quotidien pro-gouvernemental L’union, la ministre Nicole Janine Lydie Roboty-Mbou a clairement indiqué que le Gabon continuerait sa course à l’emprunt pour financer le PAT et la relance de son économie. Une économie fortement impactée par les mesures drastiques du même gouvernement contre la pandémie de coronavirus.

Sur la base des « résultats prometteurs » du dernier programme triennal du FMI qui a pris le 19 juin 2020, « le gouvernement n’a jamais entretenu de mystère sur sa volonté de poursuivre la coopération avec le FMI. Nous avons indiqué cette volonté bien avant la fin du précédent programme », a martelé la ministre de l’Economie et de la Relance. « Sur le front des réformes, des efforts restaient à poursuivre. Et comme pour mettre à jour cette fragilité, la crise de la Covid-19 est venue remettre en cause les progrès enregistrés », a-t-elle reconnu.

D’où la nécessité de recourir une nouvelle fois à l’emprunt auprès du FMI. « La mise en œuvre harmonieuse de notre plan d’accélération de la transformation nécessite d’avoir des rapports sains avec les différents partenaires au développement et la conclusion d’un accord avec le FMI en constitue le socle », a rajouté a ministre. « Oui nous sommes en discussion avec le FMI en vue de conclure un nouveau programme. Le programme avec le FMI devrait nous permettre d’atteindre les objectifs du PAT », a conclu Nicole Janine Lydie Roboty-Mbou.

Au titre du mécanisme élargi de crédit (MEDC), le conseil d’administration du FMI avait accordé au Gabon le 19 juin 2017 une assistance de 642 millions de dollars et 215% de la quote-part du pays. Le programme promettait d’assurer la stabilité macroéconomique et à jeter les bases d’une croissance durable et équitable. Mais aussi l’assainissement budgétaire et à contribuer à ancrer des politiques budgétaires prudentes et une situation viable de balance des paiements. Des objectifs dont les résultats demeures mitigés, la dette publique fleurtant déjà avec les 6 000 milliards de FCFA à fin 2020.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article