L'info en bref...

Centrafrique : Le Smig revalorisé à 29 000 francs CFA après 30 ans

Centrafrique : Le Smig revalorisé à 29 000 francs CFA après 30 ans
Centrafrique : Le Smig revalorisé à 29 000 francs CFA après 30 ans © 2022 D.R./Info241

Info241 sur Whatsapp

Le président centrafricain Faustin Archange Touadera, a annoncé, à travers un décret, la revalorisation du Smig (salaire minimum interprofessionnel garanti), de 18 850 francs CFA (soit 28 euros) à 29 000 francs CFA (44 euros) par mois. Le même décret, datant du 31 décembre, revalorise le salaire minimum agricole garanti (Smag) à 1 000 FCFA (1,5 euro) par jour. Depuis plus de 30 ans le Smig et le Smag n’ont pas été augmenté en Centrafrique.

Depuis des années les syndicats de travailleurs en Centrafrique demandent la revalorisation du Salaire minimum interpersonnel garanti et le Salaire minimum agricole garanti. Pour ces derniers, c’est un pas en avant mais beaucoup reste à faire pour améliorer les conditions de vie des populations. « Nous avons réclamé que l’augmentation du Smig et du Smag doivent atteindre 40% », a indiqué le secrétaire général du Groupement syndical des travailleurs de Centrafrique (GSTC), Firmin Zoh-Ponguele.

S’adressant à ses compatriotes le 31 décembre dernier, le président Touadera les a rappelé qu’« en dépit du contexte économique particulièrement difficile et en l’absence des appuis budgétaires en 2021, le gouvernement a continué à travailler pour améliorer les conditions de vie » des Centrafricains. Malheureusement, « les démons des crises militaro-politiques  » n’ont pas permis à la Centrafrique de reprendre son envol économique, a souligné Touadera.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève