13:04

Argent public

Tout sur le salaire et les avantages financiers des députés au Gabon


Politique
  • Tout sur le salaire et les avantages financiers des députés au Gabon © 2019 D.R./Info241
Publié le 21 février 2019 à 20h26min

Alors que le salaire des personnalités publiques telles que le président de la République, le vice-président, le premier ministre et son gouvernement est un secret jalousement gardé, Info241 est en en mesure de vous livrer celui des députés qui ont retrouvé le chemin de l’hémicycle ce jeudi. Chaque mois, nos élus perçoivent une indemnité parlementaire de l’ordre 1,6 million par mois ainsi que des avantages financiers divers en fonction des moments de la vie parlementaire. Décryptage.

Les députés de la République gabonaise sont certainement les parents pauvres de la masse salariale des responsables politiques et publiques. Chaque mois, ils perçoivent un salaire net de 1,6 million soit 19,2 millions par an. Naturellement, ce montant est fonction du poste qu’occupe l’élu dans le bureau de l’Assemblée.

Lire aussi >>> Le Gabon fait passer de 120 à 143 le nombre de ses députés

En plus de leur salaire, les députés gabonais bénéficient de ce que l’on nomme par « fonds de souveraineté ». Ceux-ci s’élèvent à 10 millions de nos francs par an. Il faut multiplié ce montant par 10 pour trouver celui que perçoit le président de l’Assemblée nationale. Ainsi, Faustin Boukoubi touchera chaque année 100 millions au titre de ses fonds de souveraineté soit 500 millions pour toute la mandature.

Le président de l’Assemblée Faustin Boukoubi

Les gains de nos chers députés ne s’arrêtent pas là. Ils perçoivent également des frais de compte-rendu parlementaire de l’ordre de 3 millions par an. Un bonus financier qui naturellement varie encore à la hausse en fonction du poste que l’honorable député occupe au sein du bureau de l’hémicycle. Ces frais servent en principe à couvrir leurs dépenses lors de fameux compte-rendus qu’ils sont censés organiser auprès de leurs électeurs.

Pour ne pas les laisser passer la fête nationale sans le sou, les députés reçoivent une prime du 17-Août. Ce fonds payé certes en fonction des disponibilités de trésorerie du Parlement s’élève à 1,750 million par an et par député. A cela s’ajoutent les frais de session parlementaire. Ils sont fixés à 4,880 millions par an pour les quatre mois que durent les sessions de l’Assemblée nationale.

Cette longue liste d’émoluments ne serait rien sans les fonds de cabinet alloués à nos députés. Ceux-ci sont de l’ordre d’un à 1,490 million en fonction là encore du poste qu’occupe élu dans l’organigramme de l’Assemblée nationale. Ces données financières compilées, un député gabonais touche en moyenne par an pas moins de 40,320 millions.

Ce qui n’est rien comparé à ce que perçoivent les autres acteurs publiques que sont les ministres ou les directeurs généraux d’entreprises publiques. De quoi donc susciter les passions et les gourmandises. Chaque année, les députés dont le nombre est passé de 120 à 143 va donc coûter aux gabonais la bagatelle somme de 5,8 milliards de nos francs.


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile