Web-Stat analytics
Mesures d’accompagnement

Gratuité de l’eau et l’électricité : jusqu’à 71% de clients exclus de la phase 2 de la SEEG !

Gratuité de l’eau et l’électricité : jusqu’à 71% de clients exclus de la phase 2 de la SEEG !
Gratuité de l’eau et l’électricité : jusqu’à 71% de clients exclus de la phase 2 de la SEEG ! © 2020 D.R./Info241

Pour s’éviter de payer pour le second mois consécutif l’électricité et l’eau d’une population gabonaise toujours sous le coup des mesures de restrictives dues à la pandémie de coronavirus, le gouvernement a dû exclure plusieurs bénéficiaires. Au nom de « la reprise de l’activité économique » qu’aurait engendré « immédiatement » la levée de l’état d’urgence et du confinement total du Grand Libreville, ce sont 53,28% bénéficiaires (soit 132 249 clients) en électricité et 71,06% bénéficiaires en moins en eau (soit 108 537 autres) qui ont été mis sur la paille par le gouvernement gabonais via la Société gabonaise d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG).

Lire aussi >>> Eau et électricité gratuites : la phase 2 va coûter près de 3 milliards au Gabon !

C’est le ministre de de l’Energie et des Ressources hydrauliques, Pascal Houangni Ambouroue a révélé hier lors d’une conférence de presse, les chiffres de la réduction drastique des bénéficiaires de la gratuité de l’eau et de l’électricité pour accompagner les mesures de restrictions associées à la pandémie de coronavirus au Gabon. On a notamment appris qu’au lieu des 6 milliards que devaient coûter cette première phase, l’opération aura finalement coûté 7 338 280 000 soit 1,3 milliards de plus.

Le ministre de l’Energie Pascal Houangni Ambouroue

Selon le ministre Pascal Houangni Ambouroue, cette facture salée de 7,3 milliards a servi à régler partiellement les factures de 248 200 clients en électricité (20 000 FCFA par client) et de 152 734 clients en eau (15 000 FCFA par client). La note pour le contribuable gabonais a été ainsi pour le mois d’avril, mois de cette première phase, de 2 291 000 000 milliards pour l’eau et 5 047 280 000 milliards pour l’électricité.

Une facture élevée qui a contraint le gouvernement à tenter de la réduire sa facture en excluant bon nombre de bénéficiaires de la première phase. Ainsi pour l’eau, c’est désormais 44 197 clients qui sont concernés depuis le 25 mai contre les 152 734 de la première phase. Soit 108 537 clients exclus (71,06% de baisse) de cette opération voulue par Ali Bongo. Celui-ci avait pourtant promis qu’aucun gabonais ne serait laissé sur le carreau tout au long de cette crise sanitaire qui se poursuit.

C’est certainement sur le chapitre de l’électricité que cette baisse de bénéficiaires a suscité le plus de colère et de frustration. Pour le mois de mai, c’est finalement 115 951 clients qui sont concernés contre les 248 200 clients de la première phase. Soit 53,28% et 132 249 de bénéficiaires en moins, privés de cette aide consentie par le gouvernement en raison de la crise actuelle du coronavirus qui réduit les activités économiques de nombreux ménages.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article