Insolite

Une gamine de 12 ans renvoyée au Gabon pour avoir pratiqué la sorcellerie en France

Une gamine de 12 ans renvoyée au Gabon pour avoir pratiqué la sorcellerie en France
Une gamine de 12 ans renvoyée au Gabon pour avoir pratiqué la sorcellerie en France © 2021 D.R./Info241

Une jeune gabonaise de 12 ans est rentrée mercredi de France après y avoir séjournée pour ses études durant 2 ans chez une amie de sa mère à Bellegarde-sur-Valserine (Auvergne-Rhône-Alpes). Ce sont les raisons de ce retour qui sont insolites, a révélé hier notre confrère Matin d’Afrique. La gamine initiée à la sorcellerie, aurait pratiqué plusieurs enchantements mystiques pour nuire non seulement à son hôte mais à sa famille. D’où le retour à la case départ Gabon pour la gamine accusée de sorcellerie.

Info241 sur Whatsapp

Que diable s’est-il passé à Bellegarde-sur-Valserine entre une jeune adolescence gabonaise et sa tutrice ? Nul le saura véritablement. Selon Matin d’Afrique, la gabonaise aurait été chassée du domicile de son hôte, Corinne Petit, pour y avoir pratiqué de nombreux actes de sorcellerie. Ce malgré le rappel à l’ordre effectué à son encontre par sa tutrice, victime des maléfices de l’apprentie sorcière présumée.

"Elle brûlait des produits traditionnels dans sa chambre", a raconté la quadragénaire qui avait accueilli la gamine en France. « Elle m’a expliqué que sa mère l’avait envoyée avec une crème fabriquée par un féticheur. Elle disait la frotter pour maximiser ses chances de réussite à l’école », a-t-elle poursuivi. Jusque-là pas de problème. Mais la gamine ne se bornait pas à solliciter l’aide des esprits pour réussir au primaire en France.

Un des pots de crème qu’aurait envouté la jeune fille

"Les fameux produits (de sorcellerie, ndlr) étaient sous forme des billes. Elle les mettait discrètement dans ma crème de beauté, dans celle de ma fille et dans une autre que j’avais envoyée à une amie qui apprécie la gamme de produits que j’utilise", a rajouté la tutrice de la gamine. Des pratiques occultes que lui auraient enseigné sa mère restée au Gabon. « L’enfant a avoué que ses pratiques lui avaient été conseillées par sa mère, qui est mon amie depuis trente ans », a indiqué dépité Corinne Petit.

Des maléfices qui auraient déteint à la fois sur la vie professionnelle et famille de son hôte. "Les pratiques de sorcellerie faites par l’adolescente ont fini par ruiner le capital de sympathie dont elle jouissait auprès de ses collègues de travail et de ses amies", affirme Matin d’Afrique. Elles auraient également eu le chic de ruiner les rapports entre Corinne Petit et sa propre fille. C’est d’ailleurs cette dernière qui l’a raccompagné mardi à l’aéroport Charles de Gaulle de Paris pour mettre fin aux cauchemars de sa mère.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article