Inceste homosexuel

Un oncle qui sodomisait son neveu de 10 ans pour se « venger », écope de 10 ans de prison !

Un oncle qui sodomisait son neveu de 10 ans pour se « venger », écope de 10 ans de prison !
Un oncle qui sodomisait son neveu de 10 ans pour se « venger », écope de 10 ans de prison ! © 2022 D.R./Info241

Ce vendredi 17 juin 2022, la cour criminelle de Port-Gentil a statué sur l’affaire d’inceste homosexuel impliquant Franck Yannis Ambourouet Banzanza. Il était accusé d’avoir commis sur son neveu mineur des attouchements et des viols à répétition. Au terme de l’audience, l’oncle pédophile a été reconnu coupable et condamné à 10 ans de réclusion criminelle et à 200 000 FCFA d’amende.

Info241 sur Whatsapp

Les faits remontent à février 2021. Franck Yannis Ambourouet Banzanza gabonais, la vingtaine d’années et célibataire, n’avait de cesse d’emmancher à cœur ouvert son neveu quand les deux se retrouvaient seuls au domicile familial. Dans la maison, il demandait à son neveu de s’allonger sur le fauteuil. Une fois fait, il baissa la culotte du bambin avant d’écarter délicatement les jambes du môme pour lui pénétrer par l’arrière-train.

Des viols homosexuels

Sa libido assouvie, il somma au fils de son frère de ne rien dire sinon il mourrait. Lacé par de tels agissements, le chérubin ira tout dire à ses parents. Ainsi, un soir après avoir consommé le repas avec ses parents, le garçonnet pris son courage a deux mains pour annoncer à ses tuteurs la triste nouvelle. En effet, au cours de cette projection télévisée, plusieurs scènes obscènes circulaient. La maman sachant que son fils était bel et bien au milieu d’eux, essaya de changer de canal. En vain ! Car son garçon avait tout vu.

Une vue de l’audience

De là, à cœur ouvert, l’enfant déclara timidement à leurs parents que « C’est la même chose que tonton me fait souvent quand vous n’êtes pas là ». Des faits que le jeune garçon a dénoncés après plusieurs mois de honte et de silence. Candy Missevou Mikolo, la mère de la victime, dépitée, offensée et contrevenue au sens propre du terme face aux propos de son fils, demanda clairement à son petit d’amples informations sur ce sujet.

Le pot aux roses

Ce dernier expliqua que « lorsqu’il restait avec son oncle, ce dernier lui demandait de sucer son pénis et lui crachait aux fesses avant d’introduire son sexe dans son anus tout en lui demandant de ne rien dire aux parents sinon il allait le tuer ». Des propos soutenus par l’accusé à son audience. Remontée et prise de colère, la mère de la victime déposa alors une plainte. Le mis en cause lors de son interpellation par les éléments de la gendarmerie nationale, a reconnu sans équivoque les faits : « Je lui ai fait sucer mon pénis puis le sodomisait ».

Pour les faits commis, l’accusé, incarcéré plus depuis un an et demi, encourrait jusqu’à vingt ans de prison. À la barre ce vendredi 17 juin, il a réitéré ses propos en indiquant l’avoir fait parce qu’il avait une dent avec son frère. Car, ce dernier n’avait nullement respectée sa promesse de le scolariser. Ainsi, pour se venger de son aîné, il sodomisait son fils.

L’audience

Après en avoir délibéré, la cour a rendu son verdict et a condamné l’accusé à 10 ans de réclusion criminelle, dont 5 ans assorti du sursis et à 200 000 FCFA d’amende. Elle lui reconnaît toutefois des circonstances atténuantes. En somme, par cette affaire le condamné vient d’être inscrit au fichier des délinquants sexuels pour tentative de viol sur mineur de moins de 18 ans. Une affaire moralement et émotionnellement difficile. Parce qu’elle touche l’une des choses les plus détestables au monde : l’inceste.

Comme Charles Pasqua le disait « Quand on est emmerdé par une affaire, il faut susciter une affaire dans l’affaire. Et, si nécessaire une autre affaire dans l’affaire de l’affaire, jusqu’à ce que personne n’y comprenne plus rien ». C’est du moins ce qu’a fait Franck Yannis Ambourouet Banzanza qui va purger cette longue et difficile peine à la prison centrale de Port-Gentil aux côtés de ses autres frères d’armes pédophiles déjà incarcérés.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article