Choses vues

Port-Gentil : le vol de câbles de courant s’accentue avec acuité pour son cuivre

Port-Gentil : le vol de câbles de courant s’accentue avec acuité pour son cuivre
Port-Gentil : le vol de câbles de courant s’accentue avec acuité pour son cuivre © 2021 D.R./Info241

Pendant que la toile électrique ne cesse de se développer à une vitesse incroyable à Port-Gentil, d’autres par contre ont trouvé le moyen de se faufiler dans celle-ci dans l’optique de se faire un peu d’argent. Convoités pour le cuivre, les réseaux de distribution d’électricité dans la capitale économique gabonaise font l’objet de vandalisme et de vols depuis plusieurs semaines. Des jeunes gens seraient les auteurs de ces faits repréhensibles.

Moov Africa

En effet, bon nombre de familles déplorent le vol de plusieurs mètres de câble de cuivre. C’est le cas aux quartiers Côte d’Azur, Bac aviation, Badamier, N’tchenguè. Là-bas, et pas seulement, avoir un câble électrique est un trésor. Car des vandales se frottent les mains. Il se murmure dans les quartiers suscités que le marché du cuivre aurait certainement trouvé un nouveau filon à Port-Gentil par l’augmentation probable du cuivre.

Les précieux câbles convoités

« Chez moi, ils m’ont déjà pris un câble de plus de 60 mètres. La seconde fois, j’ai été vigilant. Quelqu’un m’a dit que quand tu verras que c’est une coupure et que t’es le seul sans courant, court vite vers là où tu es branché. Car ils opèrent. Et je les avais attrapé entrain d’enrouler mon câble. Ils ont fuit. C’est pour le cuivre qu’ils volent. Ce sont des jeunes qui pratiquent ça », relate à Info241 Orchidée Maloula, rencontrée à Côte d’Azur.

Les voleurs n’hésitent plus à monter le haut des poteaux électriques pour couper les câbles malgré le risque d’électrocution. Ce phénomène prend de l’ampleur du fait que les compteurs électriques sont pour la plupart fixés à plusieurs mètres des domiciles à la merci des vandales, faute de route praticable. « La SEEG nous dit qu’elle ne peut pas rentrer dans des zones où l’accès est difficile. Voilà pourquoi bon nombre de compteurs électriques sont à plus 100 mètres des maisons. Et là, tu dois encore acheter plusieurs mètres de câble pour être alimenté », déplore Raoul Onanga, riverain vivant à Bac Aviation.

Il faut dire, que ces voleurs de câbles interviennent la plupart du temps de nuit et volent des portions entières sur plusieurs centaines de mètres. Des câbles sont coupés et arrachés à la sortie des boitiers. Pour finir, ces câbles électriques, sont généralement dissimulés sous terre ou accrochés à des poteaux de fortune. Ils s’étirent sur de longues distances, avec ce que cela comporte comme risques pour la sécurité des populations (court-circuit, incendie, électrocution etc).

Ce phénomène n’est pas l’apanage de Port-Gentil, puisque la capitale Libreville, est aussi confrontée au problème de vol d’électricité et bien d’autres villes du pays.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article