Adhésion

Le Gabon et le Togo rejoignent officiellement le Commonwealth

Le Gabon et le Togo rejoignent officiellement le Commonwealth
Le Gabon et le Togo rejoignent officiellement le Commonwealth © 2022 D.R./Info241

Le Gabon et le Togo ont rejoint, samedi, le Commonwealth, devenant les dernières nations sans liens historiques avec le Royaume-Uni à entrer dans l’organisation anglophone dirigée par la reine Elizabeth II. L’organisation qui regroupe désormais 56 nations pour la plupart d’anciennes colonies britanniques, a accepté la demande d’adhésion du Togo et du Gabon au dernier jour du sommet de ses dirigeants au Rwanda.

Info241 sur Whatsapp

Lire aussi >>> Le Gabon rejoint officiellement la liste des Etats-membres du Commonwealth !

« Nous avons admis le Gabon et le Togo comme nouveaux membres, et nous leur souhaitons tous la bienvenue dans la famille du Commonwealth  », a déclaré le président rwandais, Paul Kagame, lors de la conférence de presse de clôture du sommet des chefs d’États et de gouvernement du Commonwealth.

Une vue de ce sommet

Le ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey, a déclaré que l’adhésion au Commonwealth, avec ses 2,5 milliards de consommateurs, ouvrait la voie à de nouvelles opportunités économiques pour son pays. Elle offrirait également de nouvelles opportunités d’éducation et susciterait un « engouement » pour l’anglais parmi ses compatriotes. Il a également indiqué que l’adhésion permettrait de redéfinir les relations bilatérales avec le Royaume-Uni en dehors de l’Union européenne.

Le président gabonais Ali Bongo a déclaré sur son compte twitter que son pays « marquait l’histoire » en rejoignant le Commonwealth. « Soixante-deux ans après son indépendance, notre pays se prépare à percer avec un nouveau chapitre », a déclaré Bongo. « C’est un monde d’opportunités pour le Gabon sur les plans économique, diplomatique et culturel », a souligné le dirigeant gabonais.

Lors du sommet, le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré que l’intérêt des nouveaux membres prouvait que l’organisation était bien vivante. Le Rwanda, dont l’ancienne ministre des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, est l’actuelle secrétaire générale de la Francophonie, avait rejoint l’organisation en pleine période de tension entre Kigali et Paris. Patricia Scotland, secrétaire générale du Commonwealth a annoncé que le Samoa accueillera le prochain sommet de l’Organisation en 2024.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article