CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 26 /48h
Nombre de décès depuis mars 2020 163 +0

Situation vaccinale

Première dose 59 315
Seconde dose 40 925

% de la population

2,85%
1,97%

Situation globale

64 -4 40 925 25 370 +26
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Corruption

La BAD exclut pour pratiques frauduleuses la société nigériane Lutoyilex Construct Ltd

La BAD exclut pour pratiques frauduleuses la société nigériane Lutoyilex Construct Ltd
La BAD exclut pour pratiques frauduleuses la société nigériane Lutoyilex Construct Ltd © 2019 D.R./Info241

La Banque africaine de développement (BAD) est très remontée contre l’entreprise nigériane de construction Lutoyilex Construct Limited et son patron Bamidele Obiniyi (également connu sous le nom de M. Bamidele Abayomi). Selon un communiqué parvenu ce mardi à la rédaction d’Info241, Lutoyilex Construct Limited et son dirigeant écope de 36 mois d’exclusion des marchés de la Banque pour pratiques frauduleuses. Cette sanction pourrait s’étendre aux partenaires européens, américains et asiatiques de la BAD.

Moov Africa

Le nigérian Lutoyilex Construct Limited ne serait pas une entreprise vertueuse. Selon la BAD, l’enquête menée par son Bureau de l’intégrité et de la lutte contre la corruption basé en Côte d’Ivoire, a révélé que l’entreprise s’était livrée à des pratiques frauduleuses lors de la soumission de son dossier à un contrat de construction. Ledit contrat concernait la première phase du Programme d’appui au plan de transformation de l’agriculture du Nigeria (ATASP-1).

Le logo du programme agricole

En effet poursuit le communiqué de la banque africaine, « lors de sa participation à un appel d’offres pour la construction d’infrastructures sociales dans l’État du Niger, au Nigeria, l’entreprise a fait de fausses déclarations au sujet de ses références pour des contrats similaires ». Ce qui vaut donc à l’entreprise de subir ces sanctions décidées par la BAD ce 16 juillet.

Ainsi, pendant cette période d’exclusion de 36 mois, « l’entreprise et son directeur général ne seront pas éligibles à l’adjudication de marchés financés par la Banque ». L’entreprise de construction risque gros puisque « en vertu de l’Accord d’application mutuelle de décisions d’exclusion, la sanction prononcée par la Banque contre Lutoyilex Construct Limited et son directeur général, peut également être mise en vigueur par la Banque asiatique de développement, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, le Groupe de la Banque mondiale et la Banque interaméricaine de développement ».

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article