Clicky


Drogue

Des kobolos retrouvés en masse chez des élèves gabonais dans des bus scolaires à Ntoum

Des kobolos retrouvés en masse chez des élèves gabonais dans des bus scolaires à Ntoum
Des kobolos retrouvés en masse chez des élèves gabonais dans des bus scolaires à Ntoum © 2022 D.R./Info241

La consommation de Tramadol, rebaptisée kobolo, en milieu scolaire bat son plein au Gabon. Malgré les efforts des autorités, le trafic prisé par les jeunes gabonais continue d’avoir la dent dure. C’est la découverte inopinée réalisée cette semaine par les agents de la Société gabonaise de transport (Sogatra) dans la localité de Ntoum, située à une trentaine de kilomètres de Libreville.

Info241 sur Whatsapp

Les équipes de l’entreprise publique de transport gabonais Sogatra ne s’attendaient certainement pas une telle découverte. Et pour cause, elles ont eu l’idée de fouiller les sacs des élèves des lycées et collèges de Ntoum avant de monter à bord des bus mis à leur disposition par l’Etat. Elles ont découvert que ces élèves transportent quotidienne plusieurs stocks de kobolos, un médicament détourné de son usage par de nombreux jeunes gabonais pour ses vertus de bien-être par la sécrétion de la dopamine, l’hormone du plaisir.

Des élèves de Ntoum

Selon nos confrères de l’Union hier, grande a été la surprise des agents de constater que les cartables des élèves contenaient en majorité le produit prohibé. A l’origine, l’opération visait à empêcher la pose de graffitis et autres griffonnages dans les bus de l’entreprise publique. Au lieu de trouver bombes et autres marqueurs utilisés par les élèves, c’est finalement de grandes quantités de kobolos que les agents ont découvert ahuris.

Une découverte qui montre l’ampleur du phénomène en milieu scolaire quand on sait que la consommation de kobolos est souvent à l’origine de drame et autres agressions. Les autorités gabonaises sont plus que jamais appelées à trouver des solutions pour protéger nos jeunes des dangers de ces produits qui trouve un terreau favorable en milieu scolaire avec la vente et la consommation.

Rappelons que le Tramadol est un antalgique de niveau 2 délivré en pharmacie. Il est prisé des jeunes car cet antidouleur contient dans sa composition de l’opium, une drogue à effet de psychotrope qui provoque une très forte dépendance. Utilisé dans son usage détourné avec de l’alcool notamment, il peut conduire à la mort par étouffement en cas de surdose, d’où la nécessité de lutter contre son usage.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article