L'info en bref...

Cameroun : Une église attaquée et deux religieux kidnappés par des séparatistes anglophones

Cameroun : Une église attaquée et deux religieux kidnappés par des séparatistes anglophones
Cameroun : Une église attaquée et deux religieux kidnappés par des séparatistes anglophones © 2022 D.R./Info241

Info241 sur Whatsapp

Une église catholique à Mamfe, localité du Sud-ouest camerounais, a été attaquée vendredi par des séparatistes qui ont kidnappé deux religieux, a indiqué le maire de la ville Tabenchong Robertson Ashu. « Des séparatistes armés ont attaqué, vendredi 16 septembre, une église catholique dans la ville de Mamfe, dans le Sud-Ouest du Cameroun, kidnappant deux religieux dont un prêtre  », a rapporté Tabenchong Robertson Ashu, maire de Mamfe.

« L’église a été saccagée et incendiée par les assaillants. Pour l’heure, nous ne savons pas où ces derniers se sont réfugiés avec les religieux mais des recherches ont été lancées par l’armée pour libérer les otages. Les séparatistes reprochent à l’église d’avoir fait une messe dimanche dernier alors qu’ils avaient imposé une opération ville morte », a expliqué Ashu. Les attaques contre des églises et les enlèvements de religieux sont fréquents dans les zones anglophones du Cameroun.

Le 23 novembre 2018, quatre religieux de la congrégation des fils du Cœur Immaculé de Marie – plus connus sous le nom de clarétains – avaient été enlevés avec leur chauffeur. En juin 2019, le désormais archevêque émérite de Bamenda, Mgr Cornelius Fontem Esua, avait aussi été enlevé et deux mois plus tard, Mgr George Nkuo évêque du diocèse de Kumbo (nord-ouest) avait subi le même sort.

La crise qui secoue les régions anglophones du Cameroun, situées dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest remonte à 2016. Les tensions avaient commencé par des grèves d’enseignants et d’avocats anglophones avant de s’enliser dans des affrontements meurtriers entre séparatistes et armée régulière, faisant de nombreux morts.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève