Citoyen du monde

Après Samuel L. Jackson, le Gabon offre la nationalité au rappeur Américain Ludacris

Après Samuel L. Jackson, le Gabon offre la nationalité au rappeur Américain Ludacris
Ludacris posant ici avec le ministre gabonais des Affaires étrangères © 2020 D.R./Info241
qrcode:https://info241.com/apres-samuel-l-jackson-le-gabon-offre-la-nationalite-au-rappeur,4836
Flashez le qr-code ci-dessus pour partager l'article à vos proches.

L'URL de partage de cet article est http://info241.com/4836

Le Gabon devient-il la nationalité prisée des acteurs américains ? Après l’acteur Samuel Leroy Jackson le 23 juillet dernier, le tour est revenu hier au rappeur Ludacris d’obtenir la nationalité gabonaise. Une acquisition annoncée jeudi en grandes trombes par le ministre gabonais des Affaires étrangères Alain-Claude Billie By Nze.

Lire aussi >>> L’acteur américain Samuel L. Jackson obtient son passeport gabonais... en culotte !

Contrairement à Samuel Leroy Jackson qui l’avait obtenu par simple décision d’Ali Bongo sur les Afro-descendants, Christopher Brian Bridges de son vrai nom est devenu depuis ce 2 janvier par les voies du mariage. Le rappeur-acteur Américain est en effet marié depuis plusieurs années à une citoyenne gabonaise, Eudoxie Mbouguiengue, vivant elle aussi aux Etats-Unis.

Le chanteur et le ministre, lors de cette cérémonie officielle hier

Une nouvelle diversement appréciée dans l’opinion où les Gabonais peinent à obtenir le moindre document officiel de citoyenneté en raison de longues tracasseries administratives. Le nouveau citoyen gabonais Ludacris n’a donc pas caché lui sa joie de devenir citoyen du pays de son épouse. Il l’a d’ailleurs indiqué en vidéo sur son compte instagram bien qu’il ait quelque peu confondu le pays d’Ali Bongo au royaume du Zamunda, extrait de l’imaginaire du film « Un prince à New-York » avec Eddie Murphy.

Le post de joie nouveau citoyen gabonais


Commenter l'article