Pieces d’identité

Après 10 ans sans carte d’identité, le calvaire des gabonais pourrait prendre fin dès 2022 !

Après 10 ans sans carte d’identité, le calvaire des gabonais pourrait prendre fin dès 2022 !
Après 10 ans sans carte d’identité, le calvaire des gabonais pourrait prendre fin dès 2022 ! © 2021 D.R./Info241

Les autorités gabonaises sont décidemment très lentes à agir pour le bien du plus grand nombre. Depuis près de 10 ans, le Gabon ne délivre plus de carte d’identité nationale à ses citoyens. Une décennie d’attente que le gouvernement par la voix de son ministre de l’Intérieur, Lambert-Noel Matha, a promis conjurer dès l’année prochaine. Derrière cette attente administrative, se cache un différend entre l’Etat gabonais et un partenaire étranger chargé de fabriquer lesdites cartes. Une autre erreur de gouvernance des autorités gabonaises avec cette entreprise dont le nom n’a pas été dévoilé.

Info241 sur Whatsapp

Le gouvernement gabonais serait désormais à pied d’œuvre pour offrir des cartes d’identité nationales à sa population. De l’aveux même du ministre de l’Intérieur, invité de l’émission gouvernementale « Face à vous », l’arrêt de la délivrance de ce document aux usagers remonte à l’année 2012-2013. Depuis cette date, le Gabon ne délivrait que des récépissés aux demandeurs de la précieuse carte nationale d’identité. Un document qui les excluait de plusieurs services publiques tels que la banque.

Le récépissé jusque-là délivré aux usagers

«  Il y a quelques années, notre pays était en partenariat avec un prestataire pour la production des cartes nationales d’identité. Jusqu’en 2012/2013, celles-ci se faisaient normalement », a déclaré lundi le ministre de l’Intérieur au cours de cette émission. A la suite d’un « contentieux entre cet opérateur et l’État gabonais », les autorités gabonaises se seraient aperçu de « quelques dysfonctionnements dans le produit qui avait été livré » de la part de « cette entreprise que l’on pensait être experte en la matière », a rajouté Lambert-Noel Matha.

Fort de ce long épisode fâcheux pour les usagers, les autorités gabonaises ont décidé de «  transférer la production des cartes nationales d’identités à une des directions de la Police qui est la Direction générale de la documentation et de l’immigration ». Une attente qui se poursuit donc avec la promesse d’une nouvelle carte d’identité qui devrait être disponible l’année prochaine. « Nous voulons évoluer vers une nouvelle carte d’identité qui est biométrique, qui contient non seulement les éléments liés à l’état civil, mais également les éléments liés aux caractères de l’individu », a promis le ministre.

Cette énième promesse gouvernementale est diversement commentée dans l’opinion. Certains y voyant un réveil tardif des autorités face leurs souffrances quotidiennes et administratives quand d’autres y voient enfin une lueur d’espoir à un calvaire qui n’a que trop duré. Surtout que ministre de l’Intérieur s’est voulu confiant : « il ne s’agit pas ici d’une utopie, c’est quelque chose qui va se produire très prochainement ». Voilà qui est dit !

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article